Philippe Oulevay, Alain Gaudard et Olivier Agassis.

Bavois; Journée des communes vaudoises, la fête de l’UCV

Le samedi 9 juin, après dix ans après avoir organisé la Cantonale de la Fédération Vaudoise des Jeunesses Campagnardes, Bavois s’est lancé un nouveau défi, en se voyant chargé d’accueillir les représentants des autorités communales vaudoises. A l’initiative de son ancien syndic Olivier Agassis et de son successeur Thierry Salzmann, c’est tout un village qui s’est mobilisé, un an après Chamblon, pour recevoir dignement le monde politique du canton. C’est dès 7 h. 30 que les Bavoisans serviront le petit-déjeuner à leurs invités. Puis, les délégués se rendront soit à l’assemblée générale ou visiteront l’un des sites proposés comme le musée du blé et du pain à Echallens, les mosaïques et le musée au fil de l’eau à Orbe, le château de La Sarraz, le golf du Brésil à Goumoëns, le centre de tri d’Eclépens, le cocooning-nature de Bavois, le centre de secours de la Plaine de l’Orbe, toujours à Bavois tout comme la malterie-brasserie O’Bled ou se défouleront lors d‘un tournoi de pétanque sur le site de la fête.

Venez participer à la fête

1370 personnes sont annoncées pour participer à la fête et ils seront 1700 à déguster le repas préparé par le traiteur «Fine Fourchette». C’est à partir de 16 heures que la population pourra rejoindre nos politiciens cantonaux dans les différents caveaux qui seront érigés pour l’essentiel au centre du village alors que la place de fête se trouvera à proximité de la grande salle de Bavois. Une dizaine de sociétés locales proposeront leurs spécialités. On notera que la Guggenmusik Niouguen’s animera la localité dès 18 heures, suivie par le concert du groupe Wednesday à 19 h. 30 alors qu’en soirée les musiques de FreeSonS (pop-rock), Pythom (groupe de reprises) maintiendront l’ambiance à proximité des guinguettes comme l’accordéoniste Marie-Claire Frasnetti.

Le FC Orbe jouera les finales de 3e ligue.

Football: 3e ligue, Orbe en finale

Avec deux points d’avance avant cette ultime journée de championnat sur son dernier rival Chavornay, Orbe n’a pas eu de peine à terminer à la deuxième place de son groupe, synonyme d’accès aux finales de 3e ligue. Il est vrai qu’il affrontait une équipe concernée par la relégation, Crissier II. Les Urbigènes ont peiné durant les premières vingt minutes, notamment après que les banlieusards lausannois aient ouvert le score à la suite d’une sortie manquée du portier remplaçant Gomez. C’est à la 22e minute que Brignoli égalisait et son camarade Cerqueira profitait de la maladresse du portier adverse pour inscrire deux buts dans les deux minutes suivantes. A 3-1, le sort était jeté ce d’autant que les Urbigènes perçaient à nouveau les filets adverses à trois reprises en 7 minutes (51e à 58e) par Ribeiro 2 x et Alves avant que Cerqueira porte le score à 7-1 à la 68e minute d’un après-midi plus paisible qu’attendu.

Jeunes Urbigènes récompensés

Si Orbe s’est montré d’une efficacité redoutable, il a eu une fois de plus de la peine à poser son jeu en première période alors qu’en jouant au sol, il a pu faire facilement la différence face à une formation qui jouera en 4e ligue, la saison prochaine. A l’heure du bilan, l’entraîneur Bruno Gomes avouait que cette qualification n’était pas prévue pour l’instant puisque sa présidente, Mary-Claude Chevalier, lui avait donné trois saisons pour revendiquer les premières places. Ces finales seront donc une belle expérience pour les jeunes Urbigènes qui ont joué la carte du club qui a misé sur une identité la plus locale possible.

Fin de championnat difficile

Dans le même temps, Chavornay a perdu son match de la vérité. Sa tâche était plus compliquée puisqu’il affrontait le leader Yverdon II qui s’est imposé par 3-2. Avec un contingent limité, les Chavornaisans ont fait le travail puisqu’ils ont mené deux fois au score grâce à Ristic, ce dernier manquant l’égalisation à 3-3 dans les dernières secondes en ne transformant pas un pénalty. En pole position aux trois quarts de la compétition, cette formation s’est fourvoyée en fin de parcours, faisant match nul 4-4 contre Turc Lausanne avant de perdre à Orbe (5-4), face à Champvent II (3-2) et enfin contre Yverdon II (3-2), ce qui explique l’échec de Chavornay.

Programme des finales

Samedi 9 juin 19 h. 30  Assens – Orbe.

Mardi 12 juin 19 h. 30  Orbe – Saint-Sulpice.

Samedi 16 juin 19 h. 30  Illiria Payerne – Orbe.