Les membres de la commission Steve Domenjoz, Fabio Borrani, Joël Christe et Denis Racine de gauche à droite entourent Irène Bigoni-Wartenweiler (présidente du Conseil) et Monique Salvi (syndique).

L’Abergement: Bel Coster, oui et projet bien étudié

Cette fois, nous y voilà après 10 ans de travail et de soutien au projet ! C’est en ces termes que Monique Salvi, syndique de L’Abergement, s’est exprimée au début de la séance dont le point principal concernait le projet d’impact sur l’environnement des éoliennes prévues à Bel Coster et son Plan Partiel d’Affectation.

Accepté à une écrasante majorité

Des 9 éoliennes prévues par le projet de Bel Coster, une seule se trouve sur le territoire communal. Mais, comme l’a précisé la syndique, le mécanisme sera installé sur un terrain qui appartient à la commune de Ballaigues. La commission composée de Joël Christe, Denis Racine et Fabio Borrani a été en parfait accord avec le préavis municipal. De fait, au moment du vote, aucune surprise n’a été relevée et c’est par 22 voix contre 3 que le projet a été plébiscité.

Le bénéfice pour la commune

La commission et la Municipalité ont constaté que le projet bien étudié et documenté répondait aux besoins énergétiques du canton de Vaud et du pays et qu’il ne soulevait pas de problèmes essentiels. La société d’exploitation sera une société anonyme dont le siège sera basé à L’Abergement. Le parc, une fois mis en service, rapportera à la commune un montant de Fr. 130 000.– ce qui représente 10% de son budget annuel.
Toutes les procédures ont été respectées et la mise en service pourrait intervenir dès 2020. Enfin, les conseillers ont accepté de donner à l’Exécutif le mandat de rejeter et de classer les pétitions en lien avec ce projet et de lui permettre de plaider si nécessaire devant toute instance.

De gauche à droite, Christian Tinguely, nouveau directeur général de VO Energies, Richard Maire, spécialiste des contrôles officiels, Claude Recordon, président du Conseil d’administration de VO Energies et Fabrice Guinnard, fondateur de Ampelec Sàrl.

Région: VO Energies s’étend à Eclépens

Vendredi passé, les locaux de la société Ampelec Sàrl à Eclépens étaient bondés et bruyants. Le maître sortant des lieux, Fabrice Guinnard recevait, en compagnie d’une part importante des administrateurs du groupe VO Energies accompagnés de nombreux cadres de l’entreprise, plusieurs dizaines de clients, officiels, partenaires et invités.
Cette manifestation marquait la reprise de Ampelec Sàrl par le groupe VO Énergies. «C’est une continuation naturelle de notre croissance tant en volume que géographiquement et en types de prestations offertes» expliquait Claude Recordon, le président du conseil d’administration de VO Énergies. Ampelec Sàrl existe depuis une douzaine d’années et offre toute la gamme des services de l’installateur-électricien.

Contrôles officiels et installations sous le même toit

Cette activité va être intégrée au groupe VO par la création, à Eclépens, d’une succursale de VO Energies Installations SA. À côté de cette activité, Ampelec devient propriété du groupe VO Energies et va se consacrer – comme unité spécialisée du groupe VO Energies – exclusivement aux contrôles périodiques OIBT. Les propriétaires doivent en effet faire contrôler régulièrement la conformité des installations électriques de leur bâtiment, en vertu de L’Ordonnance sur les installations basse tension (OIBT). De plus, lors de l’achat d’un bien immobilier, s’il n’a pas été contrôlé depuis 5 ans, un contrôle officiel doit aussi être exécuté.

Pour le cédant Fabrice Guinnard, cette opération «permettra de venir renforcer le groupe des installateurs de VO Énergies avec deux collaborateurs, dont il aura la supervision comme responsable de succursale. Une façon supplémentaire pour le groupe de disposer de souplesse dans l’affectation des professionnels sur les différents chantiers ».