Baulmes depuis le clocher de l’Eglise.

Baulmes: budget en adéquation avec le taux d’imposition

Le budget 2015 que les membres du Conseil communal de Baulmes ont accepté vendredi laisse apparaître un excédent de recettes de Fr. 3 957.95 et une capacité d’autofinancement de Fr. 515 000.–. Ces deux chiffres, proches de ceux de 2014, sont qualifiés de bons par la Municipalité, puisqu’ils permettent de couvrir les charges et de rembourser une partie des dettes.

Rapport de la commission financière

Denis Dardenne, rapporteur de la commission des finances qui a étudié le projet de budget avec application, constate que la prévision financière de l’exécutif est en concordance avec le maintien du taux d’imposition accepté le 29 octobre dernier. La commission financière a étudié en détail le lien entre l’évolution du nombre d’habitants et les rentrées fiscales. Elle a constaté que la gestion du patrimoine communal dépend d’un calendrier établi logiquement sur plusieurs années. La diminution de l’occupation des salles de classes des collèges des Aiguilles et de Feurtille provoque une diminution du compte chauffage.

Par contre le transfert des élèves baulmérans de l’Etablissement d’Orbe vers celui de Sainte-Croix provoque une augmentation des frais de transport de Fr. 30 000.–. Comme l’Asibco a refusé le retrait anticipé de la commune, Baulmes fera donc partie en 2015 de deux établissements scolaires. Les conseillers ont accepté ensuite à l’unanimité ce budget après avoir évoqué la vente des bois communaux, l’achat d’une nouvelle lame à neige et parlé des subventions communales aux bibliothèques scolaires agréées.

Trafic et éclairage

Une pétition signée par environ 50 personnes demande à la Municipalité d’intervenir pour que le trafic des gros véhicules empruntant notamment la rue du Theu entre l’Auberge et la rue de la Gare soit soumis à une limitation de vitesse. Ce tronçon rectiligne devrait être doté de chicanes selon Suzanne Rehacek, auteur de la lettre pétitionnaire. Suite à la demande de Claude Deriaz, l’exécutif étudiera la possibilité de prolonger l’éclairage public de la rue du Russelet jusqu’au pont de chemin de fer.

Spectacle et bancomat

Julien Cuérel, syndic, a précisé qu’un Bancomat BCV serait bientôt mis en service à Baulmes et que la Municipalité soutenait le projet de grand spectacle qui aura lieu à Baulmes en août et septembre 2016.

Grand-Rue

Orbe: le centre-ville à 20 km/h

Les travaux de la Grand-Rue se terminant tranquillement, les résolutions prises par les autorités vont pouvoir être appliquées dans le centre-ville. Dès le lundi 22 décembre, date de la réouverture à la circulation de cette artère essentielle de la localité, la vitesse des véhicules sera limitée à 20 km/heure sur tout le secteur du centre de la localité.

Il faut répéter que cette limitation a un impact important pour les utilisateurs puisque les piétons auront la priorité sur les véhicules et que les passages piétons seront supprimés. Cette mesure limitative correspond à la volonté de la Municipalité de rendre convivial ce lieu important de la ville.

Respecter le piéton

En parcourant la Grand-Rue, vous constaterez que douze places de parc ont été maintenues, mais elles ont été dessinées dans le but de ralentir la vitesse des engins motorisés. Circuler à 20 km/h n’est certes pas aisé, mais cela implique un respect des usagers à pied. Certes, les tracés pourront être quelque peu modifiés en fonction de la pratique, quand bien même des essais ont été effectués pour vérifier la fluidité du trafic.

Pour compléter l’arsenal des mesures, du mobilier urbain de couleur donnera une dimension sympathique en ce lieu. En matière de parcage, en plus de la douzaine de places maintenues dans la Grand-Rue, vous trouverez 14 places disponibles dans le garage couvert du nouvel immeuble dont la construction est terminée. L’offre au centre-ville est donc améliorée (voir communiqué de la commune en page 2).

Fermeture du Château

La mise en place du 20 km/h sur la Place du Marché et la Grand-Rue s’ajoute aux mesures prises précédemment dans les rues de la Poste, des Remparts sud et de Sainte-Claire, qui retrouveront leur sens initial de circulation (entrée depuis les Terreaux), à partir du 22 décembre. Afin que la vitesse soit respectée au mieux, des contrôles seront effectués pour éviter les excès qui ont été constatés en certaines circonstances.

Enfin, la Place du Château sera encore mise à disposition des automobilistes jusqu’au 5 janvier, date après laquelle la barrière sera baissée et interdira le parcage.