Infographie source Beauverd & Halter Architectes Sàrl/AA: l’immeuble tel qu’il devrait apparaître au terme des travaux de réaffectation.

Chavornay: enfin un centre de vie enfantine

Pour sa première séance de l’année, le jeudi 1er mai passé, le Conseil communal avait quelques points de l’ordre du jour qui n’étaient pas courus d’avance et les débats ont été plutôt soutenus.

Les communications et les questions

Le village a atteint, le 1er avril dernier, les 4 000 habitants, ce qui lui permet de se gratifier du statut des 10% d’agglomérations vaudoises qui atteignent ce chiffre. Le 10 mai prochain, le 4 000e habitant sera fêté lors de la réception des nouveaux citoyens.

Après les démissions simultanées des deux membres de la commission CISEROC, il apparaît qu’un malaise s’est installé dans les fonctionnements de ladite commission, malgré tout, deux autres membres ont courageusement accepté le mandat.

Le Conseil a également accepté une résolution encourageant la municipalité dans la démarche d’opposition au plan partiel d’affection «Gruvatiez-En-Lavegny» et la zone future «Pôle Sud» à Orbe, dont l’enquête court jusqu’au 15 mai (voir l’Omnibus N° 415 du 2 mai).

À part quelques demandes, notamment de procéder à des réparations à l’église, d’installer un WiFi libre d’accès dans la salle du Conseil et sur les problèmes de réception des emails, émis par la Municipalité, destinés aux conseillers, les discussions ont doucement pris fin.

Les décisions

Assorti de trois amendements, dont deux ont été refusés, un centre de vie enfantine installé dans l’immeuble du Vieux Battoir sera créé et fonctionnel pour le printemps 2015. Ce centre, d’un total devisé à Fr. 2 081 000.– auquel il faudra ajouter Fr. 60 000.– pour l’ascenseur, pourra accueillir dans un premier temps, 44 enfants de 0 à 30 mois et à terme pourrait recueillir 22 enfants de plus. Les charges d’amortissement seraient contrebalancées à presque 90% par le loyer payé par l’AJOVAL.

Enfin, le toit de la buvette du Football Club de Chavornay sera réparé pour un total de Fr. 51 400.–. dont une partie sera compensée par le travail des membres du FCC, ramenant la facture à Fr. 48 000.–.

Rue Sainte-Claire – Un rappel sympathiquement «inofficiel» à une courtoisie élémentaire!

Entente cordiale Orbe-Chavornay: comme un début de désamour!

Il semble bien loin le temps où, au Casino, devant un public extasié et sous la probablement onéreuse houlette d’un consultant en communication à utilité variable, les deux syndics de nos communes voisines s’avouaient une fraternité sans faille(s) ainsi qu’une volonté de collaborer à un développement social, culturel et économique digne de marquer la région d’une empreinte futuriste, définitive et profonde, ceci main dans la main et, bien entendu, au bénéfice de toutes et tous!

Suite à la mise à l’enquête publique du PPA «Gruvatiez-En Lavegny», l’administration de Chavornay a avisé, par e-mail, notre Municipalité du dépôt d’une opposition officielle, opposition assortie d’une action incitative auprès de la population de procéder à la même démarche. La surprise a été totale dans les rangs de notre Exécutif, ceci aussi bien sur la forme que sur le fond de cette manière de procéder.

C’est d’ailleurs en toute conscience de l’amplitude du problème représenté par la circulation de transit que subit sa commune voisine qu’Orbe a déjà, dans toute la mesure des moyens à sa disposition (fléchages routiers, déviation des poids lourds par Boscéaz, arrivée du RER en 2018-2010 pour une mobilité autre que routière et autres), fait en sorte de dissuader les usagers de la route de passer par  Chavornay. Notre Municipalité affirme qu’elle ne peut pas admettre que le développement d’Orbe soit en quelque sorte pris en otage à cause de négociations longues et difficiles entre la Commune de Chavornay et le Canton dans la recherche de solution(s) à ses problèmes de traversées routières, générés par la proximité de l’autoroute.

Séance brève, mais intense

Cinq préavis ont été déposés ou sont en passe de l’être dont, entre autres,  celui présentant la gestion et les comptes 2013 ainsi que celui traitant du PPA «Gruvatiez-En Lavegny», cible de l’ire de nos voisins de l’autre bout de la ligne de l’ex-OC. Le rapport de la commission approuvant le PPA du lieu-dit «Aux Pâquerets» n’a provoqué aucune discussion et permettra d’envisager le déplacement prochain du séchoir à herbe, qui perturbe les habitants du chemin de Longeraie, dans les environs de la STEP.
Une longue interpellation due à la signature de trois membres du parti socialiste ainsi que d’une conseillère issue des rangs de l’Union Libre suggère à notre Exécutif pas moins de sept mesures concrètes destinées à favoriser l’élimination des déchets. Le sujet sera approfondi lors de l’étude de la réponse de la Municipalité.
Une pétition appuyée par près de 100 signatures, revendiquant essentiellement une limitation sévèrement contrôlée de la vitesse à 20 km/h. au centre-ville, a été adressée au Conseil communal qui a, majoritairement,  estimé qu’il relevait de sa compétence de traiter le sujet et a, de facto, chargé une commission de l’élaboration d’un rapport circonstancié.

Plus de camions à Chavornay?

La lecture des communications municipales nous apprend, entre autres, que huit nouvelles salles de classe vont, après mises à l’enquête publique, être érigées devant le bâtiment de Montchoisi, côté route, sous forme de cabines provisoires.

D’autre part, le programme de travail administratif, devant amener à la fusion des trois communes d’Orbe, Montcherand et Sergey, est sous toit. Les citoyens seront amenés à se prononcer d’ici une année déjà.

Dans le chapitre des divers, nous avons appris, par la bouche d’un conseiller, la fermeture dans les deux ans du secteur marchandises de la douane de Vallorbe, port franc qui devrait être déplacé à Chavornay!