Venus d’Espagne les Sanfelix avec leur fils aîné Sergi et leurs jumeaux Carles et Salvador nés en Suisse.

Chavornay: 150 habitants de plus en 2016 et 9 municipaux pour leur souhaiter la bienvenue

Tous les membres de la Municipalité étaient là le jeudi 27 avril, ils se sont présentés et ils ont dévoilé les tâches de chacun de leur dicastère. Plus particulièrement, ils ont tenu à souhaiter la bienvenue aux nouveaux habitants, qui en 2016 ont élu domicile dans l’un des trois villages qui forment désormais ce qu’il est convenu d’appeler le grand Chavornay. Cette année-là, ce sont près de 400 habitants qui ont quitté l’un ou l’autre des trois villages, mais plus de 500 nouveaux hôtes les ont remplacés. La commune atteint aujourd’hui 4 800 habitants et, dans peu de mois, fêtera son 5 000e citoyen.

La convivialité au rendez-vous

Ils ont été plus de 160 à répondre à l’invitation de la commune. En prélude à la partie officielle, la société du Twirling-bâton a proposé une démonstration de ses jeunes membres. Cette partie récréative a d’emblée créé la bonne humeur. Elle a montré une des sympathiques facettes de la vie associative du village. Les multiples sociétés de la commune sont une vraie chance offerte à l’intégration. La présidente de l’Union des Sociétés locales les a présentées aux convives et leur a proposé de venir découvrir l’une ou l’autre des 21 sociétés actives dans la communauté.

L’agape offerte a permis aux uns et aux autres de faire connaissance. Parmi les derniers arrivés de l’année 2016 à Chavornay, sept des nouveaux locataires des appartements protégés de la Résidence du Talent, tous heureux de leur nouvel habitat, en témoignaient réunis en une joyeuse tablée. A l’image des Sanfelix avec leurs trois enfants, une jeune famille venue directement d’Espagne, ils sont nombreux les jeunes, souvent pour des raisons pratiques, à s’être établis dans la cité des Corbeaux.

Climat plus triste que les comptes!

Orbe: un exercice 2016 meilleur que prévu

En déposant les comptes 2016 à l’examen de la commission des finances lors de la séance du Conseil de la semaine passée, le syndic Henri Germond a relevé que «la commune a enregistré en 2016 un résultat financier meilleur que prévu. Alors que le budget prévisionnel comportait un déficit de Fr. 1 700 000.–, ce dernier se monte finalement à Fr. 232 000.–. Un résultat qui s’explique principalement par des investissements moins importants que prévus, des taux d’intérêt toujours particulièrement bas, des dépenses bien maîtrisées dans le ménage communal en général et des charges moins importantes que prévues dans des secteurs comme ceux de la Petite enfance (Fr. 450 000.– de moins), la Police Nord vaudois (Fr. 50 000.– ) et des Ecoles primaires et secondaires (Fr. 160 000.–).

De plus, lors du bouclement, une partie des réserves comptables existantes a été utilisée pour diminuer les pertes des années 2013 et 2014, soulageant d’autant la perte comptable reportée». À relever aussi que la dette a reculé pour la première fois en dix ans pour s’établir à 76 millions de francs. Ces comptes seront soumis au vote lors de la séance du 29 juin.

Rénovations urgentes

Le Conseil a également adopté deux crédits de Fr. 65 000.– et Fr. 330 000.– respectivement pour la remise à neuf d’un appartement locatif communal, qui n’a fait l’objet d’aucun travail d’entretien depuis 20 ans, et pour les locaux destinés au nouveau siège de l’ORPC du Jura Nord vaudois. S’agissant de l’appartement, Fanny Naville, au nom du groupe socialiste, a soutenu deux amendements de Jean-Marc Bezençon visant à ce qu’une rénovation complète soit entreprise – acceptée finalement par le Conseil et à ce que le loyer ne soit pas augmenté après la rénovation –refusé à une très large majorité par le Conseil.

Réponses municipales

Dans une réponse circonstanciée à l’interpellation Corinne Authouart-Piguet et Renaud Kern concernant les prestations des transports publics de la ligne Orbe-Chavornay, qui n’a fait l’objet d’aucune discussion, l’exécutif a encore précisé que le trafic marchandises ne s’est pas intensifié sur la ligne, que le report actuel du rail à la route durera encore «jusqu’en 2019 si tout va bien» et qu’un projet provisoire de sécurisation de la halte des Moulins est en préparation.

À relever enfin que les Verts ont complété leur groupe par l’entrée en fonction de Chloé Michoud, qui a prêté serment en début de séance.