Ballaigues à la fin de l'été

Ballaigues : près de 2 millions récupérés

Ballaigues est un village heureux. Les calculs 2014 du canton ayant été erronés lors de l’établissement de la facture sociale et de la péréquation notamment, il a été remboursé d’une somme de 1,8 million environ. C’est dire que les nouveaux conseillers ont entamé la législature avec cette bonne nouvelle et les recommandations de leur nouveau président Samuel Maillefer au sujet des us et coutumes du Conseil.

Dans la foulée, ils ont appris que le taux d’imposition resterait inchangé à 66. La Municipalité a profité de l’occasion pour revoir ses compétences financières. Elle pourra désormais dépenser jusqu’à Fr. 50 000.– maximum par objet, sans avoir l’approbation du CC, mais elle ne devra pas dépasser les Fr. 100 000.– annuels. Le conseil a admis une participation de la commune de Fr. 66 700.– pour la construction, sur le territoire de Rances, d’un hangar à plaquettes du triage du Suchet qui a trouvé un débouché avec le chauffage à distance d’un EMS et d’un quartier d’Orbe, à partir de 2017.

L’avenir de la Croix d’Or

Enfin, Pierre-Luc Maillefer a lancé une interpellation à propos de l’avenir du bâtiment de la Croix d’Or. Il a insisté sur le fait qu’il était le seul établissement public de la commune. Dans son intervention, il a posé plusieurs questions à propos du maintien d’un café et a appelé de ses voeux la mise en place d’un restaurant de qualité voire d’une petite infrastructure hôtelière et de salles pour la culture.

Au terme du conseil, le syndic Raphaël Darbellay a précisé que la commune attendait prochainement le rapport des monuments historiques cantonaux pour savoir ce qu’il était possible d’entreprendre en ce lieu avant d’envisager d’autres solutions au village.

Départ des nombreux écoliers et écolières à 13 h. 30.

Valeyres-sous-Rances: ils courent, ils courent, les renards

Pour la 24e édition de cette sympathique course populaire samedi dernier, pas moins de 264 concurrents (toutes catégories confondues) ont pris le départ de
13 h. 30 à 14 h. Tant les VTT que le duathlon ou la course à pied ont profité des excellentes conditions météorologiques sur les différents tracés à travers forêts et campagne. Quelques passages, comme le raidillon de l’église, sont exigeants.

Certains visages éprouvés, des mollets noués et luisants en témoignent. On pose parfois le pied à terre ou on marche, mais on relance à coup sûr, car les encouragements fusent: «Allez, allez, bravo, donne tout, tu y es!» (Ce qui est une manière de voir les choses...!). Ambiance sportive et bon enfant dans un cadre verdoyant caractérisent cette course.

Une classe au départ des écoliers

Avec la pasta party de midi, les alentours de la cantine prennent définitivement des airs de vacances. La course des écoliers reste la principale attraction et, cette année encore, ils sont venus en nombre, soutenus par leurs parents. A noter qu’une maîtresse de Valeyres, Alodie Lopez, a inscrit ses élèves de 4 P après les avoir entraînés et ce sont 15 bambins de 7 ans qui se sont mêlés à la kyrielle de jeunes (voire très jeunes) concurrents!

Bravo aux enfants et à leur maîtresse! Après la dernière course des cadets, ce fut le tour des podiums. Crépitements de photos, fierté des parents face à la joie teintée d’insouciance des jeunes lauréats! Un tirage au sort des dossards pour une distribution de lots couronna les festivités. Ce fut une belle journée pour tous, que vive cette course!

Tous les résultats sur www.courserenards.ch