Les rois et leurs demoiselles d’honneur, de gauche à droite: Ashley Barbey, Ludovic Maillard, Naomy Maire, Roland Matter, Charlène Rossier, Daniel Malherbe, Morgane Bischof, Sébastien Malherbe.

Chavornay : l’inventaire extraordinaire

Une tradition ancienne, deux fanfares, trois jours de liesse, quatre magnifiques rois, cinq parades, sept nouveaux membres, vingt-sept jolies demoiselles d’honneur, cent vingt-trois tireurs, mais pas d’autos-tamponneuses…

Voilà un résumé bien trop bref pour tenter d’évoquer la fête que vient de vivre Chavornay ce dernier week-end. En réalité, ce qui a compté, c’est l’esprit de fraternité, de convivialité qui a animé les confrères et les invités tout au long de ces trois journées de festivités et de retrouvailles amicales.

Il faut mettre en avant une sympathique particularité chavornaysane. A chaque fête, on y voit la participation d’une joyeuse et nombreuse cohorte de demoiselles d’honneur. Cette fois, elles étaient vingt-sept accrochées au bras des meilleurs tireurs. Vingt-sept jeunes filles et demoiselles qui ont égayé de leurs sourires et de leur présence toutes les parades où, sans compter leurs efforts, elles ont assuré un service généreux.

Les Malherbe font les rois

Pas d’abbaye sans l’épreuve du tir qui cette année a vu le couronnement à l’addition de Sébastien Malherbe, suivi de Roland Matter et au coup centré de Daniel Malherbe suivi de Ludovic Maillard.

La prochaine dans trois ans

Une année d’attente supplémentaire avant la prochaine fête, celle du centième anniversaire qui aura lieu en 2019. Il faut dire que pour marquer le 75e anniversaire un premier décalage avait été créé. Il faudra savoir être patient.

Adrien Kaenel prêtant serment devant la Municipalité et le bureau.

Valeyres-sous-Rances: le carrefour rue de la Chapelle-route Romaine suscite le débat

Dominique Streikheisen, président du Conseil, a orchestré durant plus de trois heures cette dernière assemblée de législature. Une seule assermentation à relever, celle d’Adrien Kaenel. Par ailleurs, Sylvie Troyon, secrétaire, continuera à lire le procès-verbal, pour notre plus grand plaisir!

Le bilan et les comptes de fonctionnement SIARV (service intercommunal d’eau Rances – Valeyres-sous-Rances) 2015 sont acceptés. Il en sera de même pour le bilan et compte de fonctionnement communal 2015 qui présentent un excédent de produits de Fr. 128 116.– avec un total de charges de Fr. 2 463 103.–

Valeyres s’anime!

Fin du long fleuve tranquille avec le préavis 36/16, demande d’un crédit de Fr. 161 000.– pour réaménagement du carrefour route Romaine/rue de la Chapelle. La récurrence et la sensibilité du sujet ne sont plus à prouver! Christian Kaenel, municipal des routes, présente le préavis. Quatre buts sont visés: ralentir la circulation, sécuriser le cheminement, refaire le carrefour et amorcer l’entretien de la rue de la Chapelle, ce qui est un nouvel élément.

La commission technique, dont c’est la première étude, soutient le projet, mais propose trois amendements, la commission de gestion en rajoute un. Finalement deux des quatre amendements seront retenus (pose d’un panneau de signalisation et continuation du tracé piétonnier). S’ensuit une discussion nourrie, les différents points de vue fusent. En vrac: une analyse globale ne fait-elle pas défaut? Ne risque-t-on pas de voir pleuvoir les préavis par souci d’atteindre le risque 0? Les zones villas se développant, n’est-il pas utile de renforcer leur lien avec le village? Au final, le préavis et les deux amendements sont acceptés lors d’un vote à bulletin secret.

Roland Stalder remplace Nathalie Piguet

Le préavis 38/16 proposant une augmentation des indemnités des membres de la Municipalité est accepté après quelques discussions.
Finalement, un gros bouquet de fleurs, les remerciements de la syndique et une salve d’applaudissements signent le départ de Nathalie Piguet qui sera remplacée par Roland Stalder au sein de la Municipalité.

Deux dates à retenir, le 1er août à Valeyres et le 24 septembre pour "Promenons-nous dans nos forêts"