La piscine d'Orbe

Orbe: une piscine aux teintes pimpantes

Le printemps a déjà fleuri notre environnement, le thermomètre est monté de quelques degrés, révélateurs de l’ouverture de la piscine communale.

Comme évoqué l’an dernier, lors de la période estivale caniculaire, le bassin urbigène avait subi la visite inopinée d’algues indésirables, mais inoffensives. La vétusté avérée du bassin et un léger affaissement occasionnant une mauvaise circulation de l’eau, était en partie la cause de ce désagrément. Suite au vécu de cette problématique, le comité de la piscine a œuvré fermement pour améliorer sensiblement la situation. Le fond du bassin et les parois ont été poncés et une nouvelle couche de peinture appliquée, ce qui va enchanter les yeux avec un ton bleu caraïbe. De plus, le traitement de l’eau sera amélioré sur la forme et le tempo.

Prévisions et ouverture de la saison 2016

La connaissance de vétusté du bassin et de son mécanisme amène à réflexion. Une lourde réfection s’avérera nécessaire, à ce titre, un projet d’étude de remise en état sous l’égide d’un comité de pilotage composé du comité de la piscine et des autorités communales est envisagé.

L’ouverture officielle de la saison 2016 est programmée pour le samedi 14 mai. A titre promotionnel, comme l’année dernière, l’offre préférentielle sur le prix de l’abonnement de saison 2016 sera offerte pour 80 francs en lieu et place de 100 francs. A cet effet pour bénéficier de l’action, la caisse sera ouverte le vendredi 13 mai dès 12 h. au dimanche 15 mai jusqu’à 19 h. Les autres prix d’entrées restent identiques.

En temps opportun, un programme d’animations sera publié par l’office du tourisme, et, le restaurant et sa terrasse seront à disposition de la clientèle idoine. Le comité de la piscine va être à coup sûr attentif au bon déroulement de la saison et à la satisfaction des usagers, reste à espérer un coup de pouce de Jean Rosset et tout sera parfait.

Louve arrivée du zoo de Berne (le rouge sur les poils étant de la peinture qui s’estompera dans les semaines qui viennent).

Vallorbe: la nouvelle louve est là !

C’est entre Vallorbe et la Vallée de Joux, au Mont-d’Orzeires, dans un milieu forestier totalement naturel, qu’est aménagé le fabuleux parc animalier «Juraparc», dans lequel s’ébattent bisons, ours et loups.

La possibilité nous est offerte de nous familiariser un peu avec ces trois espèces, de les admirer en hauteur depuis la passerelle qui traverse le parc, nous permettant non seulement de vivre une aventure exceptionnelle en observant leur comportement, mais également de bénéficier d’une magnifique vue panoramique. La cohabitation au quotidien des loups et des ours qui évoluent dans un espace commun nous interpelle, et cependant, celle-ci se passe merveilleusement bien.

Une nouvelle arrivante, une louve, née au printemps 2015, en provenance du zoo de Berne, s’est installée tout dernièrement à la mi-mars à Juraparc, et semble s’y plaire. Elle a bien pris ses quartiers et attend impatiemment l’arrivée de son futur compagnon, un Français, qui interviendra normalement dans quelques semaines. Il est prévu que ce nouveau couple crée une nouvelle meute, qui viendra rajeunir l’actuelle, composée d’une femelle et de deux mâles, qui se fait vieillissante. Il faut savoir que de nombreuses démarches ont été menées afin d’éviter tout risque de consanguinité pour cet accouplement. Patience, il en faudra encore un peu avant de pouvoir découvrir une portée de louveteaux!

Mais les impatients peuvent se réjouir et s’empresser de se rendre à Juraparc pour y découvrir «Surprise», un adorable ourson né vraisemblablement en janvier de cette année, et qui a pointé le bout de son nez tout dernièrement hors de sa tanière avec sa maman ourse, Zora, née en janvier 2012.