Le site du technopole

Orbe: quelle actualité au TecOrbe?

Environnement écologique ou économique?

Du côté de M. Petitpierre, Directeur de l’incubateur des technologies de l’environnement TecOrbe installé dans les bâtiments du technopôle de la zone des Ducats à Orbe, les questions énergétiques, environnementales et économiques sont à considérer de manière transversale. À l’image de la start-up Mood hébergée au technopôle, développer de l’emploi au niveau régional maintient son dynamisme économique et social, mais permet également d’éviter un déplacement vers une grande agglomération et ainsi une dépense en CO2.

Un soutien adapté aux besoins

Pour Stéphanie Pousaz, responsable de Mood, les conditions de location peu contraignantes au sein de l’incubateur du TecOrbe ont permis l’essor de l’entreprise dans une période charnière de son évolution. En effet, tout possesseur d’un prototype peut envisager d’être hébergé au sein de l’incubateur. Des prestations d’accompagnement des premiers pas d’une entreprise sont disponibles selon entente avec l’association TecOrbe qui «lâchera la bride» une fois les premières difficultés administratives, commerciales et légales passées. En marge, les murs du technopôle offrent une possibilité de domiciliation et de bail commercial flexible pour de jeunes entreprises.

Croissance en prévision

Soutenu par la Confédération, les acteurs économiques, institutionnels, politiques et privés depuis 2011, le site est actuellement occupé à 80% et possède le potentiel pour s’agrandir si la demande devait croître.

Vue de Baulmes

Baulmes: les futurs dossiers dépendront de l’exploitation de la gravière

L’aboutissement du dossier concernant l’exploitation de la gravière permettra d’avoir une vision financière plus claire ces prochaines années. C’est le canton qui décidera si les oppositions à l’exploitation seront prises en compte ou non. Si les oppositions ne sont pas retenues, ce sera une manne financière intéressante pour la commune et la possibilité de réaliser quelques projets en attente.

Arrêté d’imposition

La commission des finances a constaté que les comptes communaux présentaient un équilibre entre recettes et charges, mais que la capacité d’autofinancement restait basse. Elle a proposé de maintenir l’impôt communal à 78% de l’impôt cantonal de base (les autres impôts et taxes restant également inchangés) ce que les conseillers ont accepté à l’unanimité.

Tournée de montagne de la commission de gestion

La commission de gestion a fait la tournée du domaine communal de montagne en compagnie des municipaux. Dans son rapport, elle demande à l’exécutif de trouver une solution pour que le débit d’eau au refuge des Rochettes soit suffisant et que le chemin d’accès soit remis en état. Elle souhaite de plus que le refuge ne soit pas loué durant la période du spectacle des Claquettistes. Elle propose à nouveau que des travaux soient entrepris au chalet de la Côtelette (changement des fenêtres et volets). Au nom de la Municipalité, Julien Cuérel syndic, a répondu qu’il faudrait modifier le budget communal 2016 pour que ces travaux soient entrepris. La commission voudrait de plus que des travaux soient entrepris sur quelques routes de montagne. L’exécutif a assuré que des travaux étaient prévus l’année prochaine sur la route de la Combettaz et du refuge de la Tourbière. Les autres travaux se feront annuellement en fonction des coupes de bois et des finances communales.

Communications municipales

Aucune pollution n’a été constatée à la suite de l’accident du train Yverdon – Sainte-Croix de septembre dernier. Le projet intercommunal d’eau entre Baulmes, Champvent et Vuiteboeuf avance tranquillement. Actuellement, Baulmes assure une partie de l’eau pour le réseau de Champvent qui est en déficit. Enfin la commune ne fait définitivement plus partie de l’ASIBCO (écoles d’Orbe et environs).