Vallorbe: clés de la cité et huiles essentielles

Comme le veut la tradition, c’est au carnotzet communal que s’est déroulée la passation de pouvoirs entre le désormais ancien président du Conseil Yann Jaillet et son successeur Luigi Fiorito.

Une étape à laquelle tous les membres du bureau ont assisté. Yann Jaillet a relevé le plaisir avec lequel il a effectué cette tâche au service du bien communal. Il a tenu aussi à remercier tout particulièrement la secrétaire Francine Manière, dont l’expérience est indispensable à tout nouvel occupant du perchoir. Ses remerciements sont aussi allés aux membres du bureau qui ont toujours répondu présents aux différents appels qui leur ont été lancés, en particulier pour consacrer des dimanches au dépouillement des votations. Après avoir passé le témoin et la clé de la cité à son successeur, Yann Jaillet lui a encore souhaité le meilleur pour son mandat.

Luigi Fiorito a pour sa part tenu à remercier son prédécesseur, tout en relevant qu’il serait sans doute difficile de lui succéder, compte tenu de la manière très professionnelle avec laquelle il a mené les débats pendant une année. Une année ponctuée d’ailleurs de quelques tensions et séances particulières sur certains projets chauds. Sacrifiant à un rituel qu’elle a elle-même instauré, la secrétaire Francine Manière a ensuite distribué à chacun des petits cadeaux, les représentants de la presse elle-même n’étant pas oubliés, puisqu’ils ont reçu un mystérieux élixir à base d’huiles essentielles destiné à améliorer la concentration. Le représentant de l’Omnibus en fera bon usage, c’est promis.

Orbe: le PS présente 2 candidats à la Municipalité

Lors de son assemblée générale du mardi 1er septembre 2015, la section d'Orbe du Parti socialiste vaudois a décidé de présenter deux candidat(e)s à la Municipalité lors du scrutin de renouvellement général des autorités communales du printemps 2016.

C'est ainsi que Fanny Naville et Henri Germond représenteront les couleurs du PS. Henri Germond est actuellement membre de la Municipalité et titulaire du dicastère "Patrimoine, urbanisme et environnement". Quant à Fanny Naville, elle est membre du Conseil communal.

Plus de détails sur ce choix et sur les personnalités des deux candidats dans notre prochain numéro du vendredi 11 septembre 2015.

Orbe, PPA Gruvatiez-En Lavegny: référendum déposé

Le plan partiel d’affectation (PPA) Gruvatiez-En Lavegny a été approuvé par le Conseil communal d’Orbe au printemps, après des années de travaux préliminaires et d’études. Non sans quelques oppositions il est vrai, qui émanaient essentiellement des rangs des Verts, une formation qui n’est pas représentée à l’exécutif urbigène. Ces opposants n’ont pas réussi à obtenir une majorité au Conseil, forts de leurs arguments.

Pas plus d’ailleurs qu’ils n’ont pu faire accepter le référendum spontané sur cette question, qui est une votation populaire demandée par le Conseil lui-même à la population. Tout récemment, ce PPA a reçu l’aval du canton. L’Omnibus avait annoncé au cours de l’été qu’un référendum populaire devrait être lancé contre ce PPA par des citoyens urbigènes non directement liés à tel ou tel parti. Les référendaires ont déposé le projet de référendum dans la journée du 1er septembre. Si ce projet est conforme aux dispositions légales et peut donc être validé dans sa forme par l’exécutif de la Cité aux deux poissons, la récolte des signatures pourra s’effectuer, cette fois dans un délai de 30 jours.

Exécutif déçu

Le conseiller municipal en charge du dossier, Henri Germond, explique que ce nouveau quartier faisant partie de la zone «Pôle Sud» a fait l’objet d’un gros travail de fond. Localement et avec le canton. Le dossier final a intégré nombre de propositions ou de remarques des opposants ou de ceux qui pouvaient douter du concept, sur tel ou tel point. Il est déçu d’avoir maintenant comme devoir de rentrée supplémentaire la probable obligation de recommencer à tout expliquer par le menu à la population ce qui a déjà été fait à plusieurs reprises et dûment avalisé par les autorités en place.

Les formations politiques ont d’ores et déjà publié leurs positions au sujet de ce référendum: le PLR et le PS ne soutiendront pas le référendum, alors que les Verts le feront. En ce qui concerne la formation Union Libre, son président Denis Tchannen explique que la liberté de vote sera laissée à ses membres, «le Groupe UL étant un groupe où chaque membre dispose de sa liberté de choix. Il ne souhaite donc pas donner de mot d’ordre. Dans sa majorité, le groupe soutient l’idée d’un agrandissement de la commune via le plan de quartier Lavegny-Gruvatiez. Certains membres émettent cependant des réserves concernant quelques points de ce projet». On saura rapidement si le référendum reçoit l’aval formel de la commune et quand la récolte de signatures pourra commencer.

Chavornay recourt

Les initiateurs du référendum déposé sont Ernest Badertscher (ancien municipal), Loris König, Walter Balimann (ancien municipal), Mathieu Maréchal, Françoise Delafontaine, Jacques Mottet et Marie-Claire Dutoit.

On apprend par ailleurs que la commune de Chavornay a déposé un recours contre le PPA auprès de la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal vaudois. Avant sans doute, en cas d’échec, de porter l’affaire au Tribunal fédéral, suivant son intention annoncée dès la mise à l’enquête.