Les Reines et Rois de l’Abbaye : Marion Salzmann au bras du 1er roi Kenny Oppliger, Audrey Agassis au bras du second roi Thierry Salzmann, Virginie Sidler au bras du 3e roi Thierry Brechbühler, et Charlyne Burki au bras d’Alain Gaudard 4e roi.

Bavois: l ’amitié dans tout son sens

Une fois de plus, le cérémonial a resserré les liens entre les habitants du village, pendant les trois jours qu’ont duré les festivités de l’Abbaye des Agriculteurs. En effet, les cortèges se sont succédé sous les regards des habitants réjouis et de sapins embellis pour l’événement.

Les lauréats du concours de tir ont été acclamés par un public enthousiaste, malgré le temps maussade. Les champions qui ont été couronnés rois sont dans l’ordre : Kenny Oppliger, Thierry Salzmann, Thierry Brechbühler et Alain Gaudard. Ils ont, comme il se doit, été accompagnés pour le reste de la fête par leurs reines respectives.

Le banquet et la partie officielle de dimanche, animés par les prestations teintées d’humour militaire du major de table, Michel Carel, ont fait sensation. Le tout accompagné par la musique de la fanfare «La Lyre - L’Espérance» de Chavornay-Bavois. Puis, bien sûr, on n’oublie pas la parade, sous la conduite de l’Abbé-Président Éric Pantet. Elle s’est rendue durant toute la fête dans les rues du village aux rythmes de cors des Alpes et de musiques traditionnelles.

Le lundi, la fête a repris son cours à travers la bourgade. Au terme de celle-ci, les membres de l’Abbaye se sont retrouvés une dernière fois, abrités par la cantine de la grande salle, pour partager un dernier verre. La fête fut belle même sous les nuages.

Venez fêter avec nous 
les 10 ans de l’Omnibus !

C’était le 2 septembre 2005, un vendredi, le N° 01 de L’Omnibus arrivait en tous ménages dans les boîtes aux lettres d’Orbe et alentours. Son objectif était clairement annoncé dans l’Editorial : «Notre ambition est de mieux mettre en relation les habitants de la région. A l’heure d’une certaine solitude sociale, il nous paraît important de montrer que cette région vit – souvent dans un dynamisme insoupçonné – et que les acteurs et spectateurs de la vie sociale et économique de l’endroit ont besoin d’un vecteur d’information capable de conforter notre identité».

10 ans plus tard, votre journal est toujours là, avec une bonne partie de son équipe de départ et des forces nouvelles. La détermination de ses responsables et de tous ses collaborateurs est toujours à l’ordre du jour avec la volonté constante de progresser. Ainsi l’équipe est-elle plus tournée vers l’avenir que vers le passé. Toutefois, il faut savoir cultiver ses racines pour avancer.
C’est dans cet esprit que nous organisons une petite fête.

Le Conseil d’administration

 

Vendredi 11 septembre dès 17 h. 30 
au Casino d’Orbe

17 h. 30 - 18 h. 00  Accueil
18 h. 00 - 18 h. 30  Partie officielle
18 h. 30 - 19 h. 15   Forum «Avenir de la presse écrite»

Avec la participation de : Eric Hoesli, ancien journaliste et Directeur de publication, chargé de cours à l’EPFL, Yan Pauchard, Rédacteur en chef de La Région, ainsi qu’un troisième orateur

Dès 19 h. 15  Partie récréative avec collation
Animation musicale avec le Big Nozon Band et le groupe de rock Blaxquare

Manifestation gracieusement ouverte 
à toutes et à tous !

Pour des raisons logistiques, 
merci de confirmer votre participation 
jusqu’au mercredi 2 septembre 
par mail
à l'adresse :
administration@lomnibus.ch 
ou par courrier à: L’Omnibus, Grand-Rue 6, 1350 Orbe.

Arrivée à la nouvelle Sagnette

Vaulion: la mi-été sur un alpage ressuscité

Cette année Dame Nature a décidé que la mi-été se ferait sous une météo de «mi-automne», mais qu’importe, la foule et la bonne humeur étaient au rendez-vous ce samedi 15 août.

Afin de sensibiliser la population sur la vie en alpage, et sur les produits de la région, de permettre de s’adonner à des activités comme de la spéléologie (par le Club de spéléo de Lausanne) et de profiter des informations données par le Parc Jura Vaudois, la Commune de Vaulion organisait ces portes ouvertes à l’alpage de «La Sagnette». Le choix du lieu fut aussi le prétexte à découvrir la splendide métamorphose du bâtiment.

En effet, entre la saison 2012 et le printemps 2013 la Sagnette a eu droit à un lifting… voire même une résurrection !

La charpente, la couverture et la ferblanterie des toits, la réfection de l’électricité, l’arrivée de l’eau courante dans le logement, le tubage de la cheminée, la création d’un soliveau, d’un escalier intérieur et d’une salle de bains ainsi que d’une magnifique salle de traite ont été les objectifs de ce chantier, et le résultat est impressionnant.
Certes, l’investissement eut un coût de plus de Fr. 350’000.-, mais, pour protéger nos alpages et les paysans il n’y a pas multitude de façons de procéder.

La Commune de Vaulion a donc très bien compris l’enjeu de la situation. C’est donc avec le verre de bienvenue et le sourire sincère que cette journée s’est déroulée pour le plus grand bonheur de tous.