Le Quai des Anglais et la route d’Entre-deux Eaux actuellement .

Vallorbe: un «Quai des Anglais» tout neuf

En 2011, à la demande de la Municipalité, une vingtaine d’étudiants de l’EPFL a travaillé au centre de Vallorbe dans le cadre d’une semaine spéciale de formation en architecture et sciences de l’environnement. Le programme de cette semaine «ENAC» visait à passer de la théorie à la pratique dans divers projets relatifs à l’urbanisation. Plusieurs lieux de la cité du fer ont ainsi été passés au crible, notamment la route d’Entre-les-Eaux et la place jouxtant la maison de commune appelée communément «Quai des Anglais». Cette étude a été suivie d’un rapport sur lequel l’exécutif s’est appuyé pour déposer, l’an passé, son préavis visant à procéder à une réfection complète de cette zone. Le projet comprend également la remise en état du tronçon de route conduisant au Frézillon, ainsi que celle du sentier pédestre longeant le stade des Prés-sous-Ville, le futur Sentier des Saules. Le projet a été adopté par le Conseil et sa deuxième phase est actuellement soumise à l’enquête publique. Un projet que le syndic Stéphane Costantini a bien voulu détailler pour l’Omnibus.

Allier pratique à esthétique

Si le secteur de la route du Frézillon sera surtout doté de deux places d’évitement ainsi que d’un éclairage public, mais gardera ses dimensions actuelles pour limiter les ardeurs des automobilistes, la route d’Entre-les-Eaux va subir un profond lifting. Toute la partie qui borde directement l’Orbe est en très mauvais état. Les estacades actuelles ont dû être interdites au public. Toute cette bordure sera donc réaménagée pour offrir à la fois sécurité, calme et verdure aux promeneurs. Il s’agira de procéder à quelques enrochements supplémentaires, à la création de trois encorbellements en bois surplombant l’Orbe, de créer une nouvelle barrière et de réaliser un trottoir en bordure de berge. Une arborisation entièrement nouvelle est aussi prévue, de même que diverses réfections annexes. La place elle-même sera redessinée et comprendra 55 places de parking, une de plus qu’actuellement. Des places situées de part et d’autre de la future route, qui passera donc au centre et non plus «autour» du secteur de parcage. La totalité de la surface sera refaite et quelques conduites de service ou de réserve seront posées.

Petit paradis pour promeneurs

De l’autre côté de l’Orbe, le futur Sentier des Saules sera terrassé, sa barrière refaite et son sol ne sera pas goudronné, mais garni de «tout-venant» compacté. Un éclairage public sera aussi installé, et la zone proche du stade sera restituée aux passants et deviendra une aire de verdure arborisée, là où se trouvaient les anciennes installations de lancer du boulet. L’ensemble du projet représente un investissement de l’ordre de 1.9 millions de francs. Si l’enquête publique se déroule comme prévu, l’exécutif compte entamer les travaux en avril prochain pour les terminer en octobre. Cette période a été choisie en raison de la fermeture de la patinoire. En effet, durant les travaux, la route sera fermée, sauf cas exceptionnel, et le seul accès au Frézillon sera celui du pont en bois situé en amont du V-Center. Tout le projet a été conçu dans un souci participatif. Il devrait plaire aux habitants et visiteurs et rajeunir considérablement cette zone proche de l’Orbe, du centre et du Casino.

Hugues Schertenleib (à gauche) quittera l’Exécutif urbigène pour la dernière année de législature, alors que Claude Recordon (au milieu) et Pierre Mercier (à droite) ne se représenteront pas en 2016.

Orbe: démission surprise

Ambiance plutôt calme et bon enfant pour une séance rapidement menée à son terme. Malgré tout, un coup de tonnerre est venu secouer une assemblée qui semblait être partie pour se terminer sans remous particuliers. L’ordre du jour s’est égrené dans l’ordre. Il a d’abord vu la confirmation de sept commissions chargées d’étudier les préavis qui nourriront les débats des prochains Conseils. Le rapport sur la demande d’un crédit pour la réalisation d’équipements «Aux Pâquerets» est passé au vote sans opposition.

Police et UAPE accaparent

L’ambiance est montée d’un cran pour l’adoption de la motion de P.-A. Wieland qui demande une réflexion sur le futur de la police intercommunale. Acceptée à une voix près en 2012, l’adhésion à la Police Nord Vaudois apparaît aujourd’hui comme onéreuse avec un budget pour 2015 de près de Fr. 1’800’000.-. De plus pour ce prix, selon le motionnaire, la satisfaction des usagers n’est pas au rendez-vous et le poste manque d’effectifs.
Remous supplémentaires du côté de l’interpellation UAPE (unité d’accueil de la petite enfance): l’impatience se fait sentir. En projet depuis 2013, la mise à disposition de places complémentaires pour l’accueil parascolaire est toujours à la traîne. Le municipal P. Mercier espère pouvoir présenter, si tout va pour le mieux, un projet définitif d’ici à la mi-année. Selon l’avis du syndic, ce n’est pas encore partie gagnée car ce projet rencontre nombre d’obstacles.

Démission d’Hugues Schertenleib

Le clou de la soirée a été planté au cours des communications municipales. C’est l’annonce par Hugues Schertenleib de sa démission au 30 mars prochain. Remis de sa surprise le Conseil lui a réservé un tonnerre d’applaudissements.

Entré à la Municipalité le 1er juillet 2012, Hugues Schertenleib occupait son poste de municipal en parallèle avec sa fonction de préposé-receveur responsable du bureau de la recette d’impôts à Orbe. Le regroupement des bureaux de l’Etat de Vaud amène au déménagement de ce Service vers Yverdon-les-Bains. Dans ce cadre, M. Schertenleib a été nommé sous-directeur des offices d’impôt pour les districts Jura – Nord-vaudois, Broye – Vully et Gros-de-Vaud. Face à l’ampleur de ses nouvelles tâches, il se voit, à son regret, contraint de renoncer à son poste de municipal.
A la veille d’une année d’élections communales, le président du PLR, Guido Roelfstra, affirme que son parti est prêt. La réflexion en vue des prochaines élections est déjà bien avancée. Il s’agit maintenant de l’adapter afin que l’objectif final, soit le maintien des acquis à la Municipalité, deux membres du parti et la syndicature restent dans le giron PLR. Les candidats pour 2016 sont déjà pressentis et parmi eux le choix du meilleur candidat pour l’élection complémentaire sera communiqué sous peu.

Date de l’élection

Il est trop tôt pour savoir si un ou plusieurs conseillers communaux revendiqueront le poste laissé vacant par Hugues Schertenleib. L’annonce de cette démission a pris de court tous les partis et groupes, qui devront se décider rapidement sur leurs intentions puisque le premier tour se déroulera le 19 avril prochain, avec dépôt des listes pour le 23 mars. Un second tour est envisagé en date du 10 mai pour compléter l’Exécutif.