Pas de numéro le 3 janvier!

Petit rappel: pas de numéro de l'Omnibus ce vendredi 3 janvier 2014.

L'imprimerie est fermée et les neurones des rédactrices, rédacteurs, secrétaires et autres metteuses en page sont en coma artificiel jusqu’au 6 janvier.

Prochaine édition vendredi 10 janvier 2014.

Merci de votre fidélité et de votre patience et encore une fois tous nos vœux de bonheur et de prospérité pour 2014.

Bonne année 2014

Heureuse nouvelle année!

Toute l'équipe de l'Omnibus souhaite que 2014 soit pour vous une année formidable et pleine de satisfaction!

Vuiteboeuf: épousailles scolaires électriques

Dans le cadre de leur organisation scolaire, Vuiteboeuf et Baulmes ont décidé de se rapprocher de Sainte-Croix. Difficile pari qu’un remariage, alors qu’on est encore en plein divorce! C’est ainsi que 18 élèves des deux bourgs rallient quotidiennement le balcon du Jura depuis la rentrée. Leur sort préoccupe certains Vuitebolards, qui se sont constitués en association pour la défense des intérêts de leurs têtes blondes.

L’étape suivante a été de se faire assermenter au Conseil général, pour y faire entendre sa voix dans ce domaine. Sophie Thévenaz, une conseillère nouvellement assermentée mercredi soir, s’est plainte en substance de «pauses exagérées durant la journée, d’horaires inadaptés, de temps perdu dans le train ou à attendre ce dernier, d’une discipline qui laisserait à désirer à Sainte-Croix et d’une attitude politico-pédagogique très peu ouverte aux communes autres que celles du balcon du Jura». Elle a exigé de l’exécutif qu’il fasse pression pour que tous ces défauts disparaissent.

Vuiteboeuf fait encore partie de l’ASIBCO

Le Municipal Christian Viret lui a simplement rappelé que pour l’instant la commune faisait encore partie de l’ASIBCO, que les sujets cités étaient en discussion et à l’étude dans ce cadre, que cela prendrait du temps et qu’on ne pouvait changer l’horaire de 18 élèves sans répercussions sur les 400 autres concernés. En plus, les horaires obéissent aussi à des exigences cantonales. Quant aux transports, les Municipalités concernées viennent de recevoir une offre de bus privé pour transporter les 18 élèves 4 fois par semaine en fin de journée.

Coût de l’opération: Fr. 75 000.– par année. Un montant qui laisse songeur et dont il n’a pas encore été débattu. Serge Juriens a tenu quant à lui à rappeler que «parfois, l’intérêt général passe avant l’intérêt particulier et que dès 2015, l’horaire de Travys passera à la demi-heure, ce qui résoudra une bonne partie du problème. Faire le poing dans sa poche un certain temps fait partie de la vie» a-t-il ajouté. Pour le reste, le Conseil placé sous la présidence de Fabrice Boucher a entériné le budget municipal 2014 faisant apparaître un excédent de dépenses de l’ordre de Fr. 25 000.– sur un total de recettes et dépenses de 1.68 million de francs.

Montcherand: un village solidaire dans l’accueil

Le calendrier villageois de l’Avent à Montcherand, une coutume qui date d’une quinzaine d’années, avec comme élément clé, chaque jour du mois de décembre, la mise en valeur d’une fenêtre par une décoration empreinte de la fibre de Noël.

Ceci permet aux habitants de faire le tour du village pour découvrir ces petites vitrines festives et papoter ensemble.

Ces invitations sont souvent accompagnées d’un service de réconfort, avec une boisson chaude et quelques pâtisseries. L’idée de ce calendrier de l’Avent a débuté en 1998, sous la main de Sybille Roch, puis, organisation reprise jusqu’à ce jour par Christine Emmel.

Avec les années, ce calendrier a quelque peu évolué, la décoration de la fenêtre s’est sensiblement modifié. Le choix de l’endroit décoré s’est aussi porté sur un abord intérieur ou extérieur de la maison, une porte d’entrée ou autre hall. Chaque jour de décembre, une famille qui s’est intéressé à participer à ce calendrier de l’Avent, reçoit chez elle les habitants du village qui le souhaitent. La réception se diversifie entre café de 9 h. à 11 h., apéro et soupe ou vin chaud en fin de journée, voir même, raclette au château.

Un calendrier fort sympathique à suivre tout au long du mois, qui permet contact, amitié et  ouverture à l’intégration pour les nouveaux habitants. Occasion aussi, de se congratuler pour la fête de Noël et du Nouvel an.