Vallorbe: visite de Philippe Rochat à Pré-Giroud

Laurence Rochat, la championne de ski de fond et Philippe Rochat

Laurence Rochat, la championne de ski de fond et Philippe Rochat

Le célèbre ouvrage fortifié de Vallorbe construit peu avant la deuxième guerre  mondiale attendait mardi 18 août un hôte de marque. En effet, en dehors des heures de visite habituelles, c’est l’équipe complète du cuisinier Philippe Rochat, de l’Hôtel de Ville de Crissier, qui était attendue pour une  visite des installations.

A peine arrivés sur place, les hôtes d’un jour ont été pris en charge par une équipe de guides qui leur a fait découvrir le passé et le présent de cet important ouvrage d’art, actuellement le plus moderne du genre accessible au public.

Puis sous l’autorité de Jean-Michel Charlet, président de la Fondation propriétaire et gardien des lieux, la quarantaine de personnes composant la brigade complète du maître de Crissier s’est transformée en une troupe de touristes culinaires, puisque pour une fois ce n’était pas eux qui officiaient en cuisine, mais des membres de la Fondation et de l’Association des Amis du Fort, parmi lesquels on pouvait voir le boulanger Roland Brouze, un ami de toujours de Philippe Rochat ainsi qu’Olivier Blanc de Juraparc, en sommelier de luxe.

Une fondue servie à 40 mètres sous terre dans le local qui voyait à l’époque les soldats prendre leurs repas a été une aventure visiblement appréciée. Philippe Rochat organise chaque année une excursion de rentrée avec tout son personnel, juste avant la réouverture  du restaurant à la suite des traditionnelles vacances annuelles. Et cette année, la Fondation du Fort qui connaît le goût du cuisinier pour les vieilles pierres et en particulier pour celles de sa région natale s’est fait un plaisir de lui adresser cette invitation.

Celle-ci a sans aucun doute fait mouche à voir le large sourire qu’arborait le cuisinier pendant et après la visite et les nombreuses questions que lui et son équipe ont adressées aux guides avisés et tout heureux de pouvoir leur répondre.

Photo Olivier Gfeller

Vallorbe : passation des pouvoirs

Claude Magnenat, ancien président, passe la clef symbolique  ainsi que le témoin à Gilberto Alemani.

Claude Magnenat, ancien président, passe la clef symbolique ainsi que le témoin à Gilberto Alemanni.

Une cérémonie sympathique ouvre la saison politique au caveau de la commune de Vallorbe: la passation des pouvoirs entre l’ancien et le nouveau président du Conseil.

Ainsi Claude Magnenat a remis la clef symbolique à Gilberto Alemanni, président pour la saison 2009-2010. M. Alemanni est né à Vallorbe où il est activement impliqué dans la vie associative et politique. Il a 42 ans et enseigne à Lausanne.

Claude Magnenat paraphasant Salomon l’Ecclésiaste: «le plus beau n’est pas le commencement mais la fin». Quoique tout est relatif !

Je souhaite à Gilberto la moitié des ennuis et le double de satisfactions que j’ai eues durant mon mandat. J’y ai pris beaucoup de plaisir par le nombre d’expériences enrichissantes et de contacts que j’ai pu nouer grâce à ma charge.

Photo Jean-Louis Löffel

Une commune, des projets : Vallorbe 2009

Le magnifique centre historique

Le magnifique centre historique

Tout pour être attractif

Vallorbe, comme le relève le syndic Stéphane Costantini  possède tous les atouts ; nature, infrastructures, voies de communications, sites touristiques, écoles, industries, pour assurer un développement durable et maîtrisé de la commune.

La Municipalité informera d’ici la fin de l’année le Conseil communal, et par la même la population, de sa vision du développement probable pour la prochaine décennie. Les autorités précédentes ont fait un excellent travail d’équipements fondamentaux dont il s’agit de poursuivre la mise en valeur pour attirer de nouvelles entreprises et construire de nouveaux logements.

Les travaux urgents

Concrétiser la création de nouvelles salles de classes, ainsi qu’améliorer l’accueil des élèves, pour que l’instruction puisse continuer à se faire dans un cadre et des installations adéquats et conformes aux besoins.

En parallèle, il est impératif de développer les infrastructures d’accueil de la petite enfance.Jeunesse=Avenir.
Améliorer la qualité de vie des aînés en leur fournissant un cadre de vie agréable adapté à leurs besoins.

Le gros morceau sera la transformation du Casino, grande salle, salles annexes et restaurant.
La Municipalité a collaboré avec des promoteurs privés qui souhaitent construire prochainement trois immeubles locatifs pour un total  de 34 appartements. L’offre crée la demande en matière de logements.

Continuer à soutenir les sites touristiques, éléments essentiels pour le rayonnement positif de la localité.
A moyen terme, un projet est étudié avec deux communes voisines et VO énergies pour la construction de sept à neuf éoliennes «sur Grati», site considéré d’importance nationale.

Développer les équipements pour accueillir de nouvelles industries et des zones résidentielles.
Un projet de valorisation des ressources naturelles forestières pour une centrale de chauffe est à l’étude.
L’âme du village sont les sociétés locales, très actives, les commerçants sont dynamiques et motivés.

Vallorbe bénéficie également d’importantes  infrastructures de loisirs. Tout ceci est essentiel pour convaincre la population de rester et attirer de nouveaux habitants.

Vallorbe possède tous les éléments pour offrir un cadre de vie agréable: eau, forêts, montagne, climat sain, sentiers pédestres, piscine, patinoire, para-hôtellerie, sept cabanes de montagne bien équipées louables à la journée, etc.

Stéphane Costantini et sa Municipalité sont très attentifs à ne pas péjorer les générations futures par un endettement excessif, et souhaitent ne pas augmenter les charges fiscales.

Cette volonté passe par une maîtrise rigoureuse  des dépenses communales.

Photo Jean-Louis Löffel

Vallorbe : une cérémonie rondement menée

Hip Hop aux promotions

Hip Hop aux promotions

Etablissement scolaire Vallorbe, Ballaigues, Vallon du Nozon

C’est vendredi matin 3 juillet que parents, amis, élèves, professeurs et autorités se sont réunis au Casino de Vallorbe pour la traditionnelle cérémonie annuelle des promotions. Un programme rondement mené par Dominique Valet, le nouveau directeur, et soutenu par de nombreuses animations musicales ou chorégraphiques préparées par les élèves, dont deux d’entre eux avaient même préparé un numéro de jonglerie acrobatique qui a été vivement applaudi.

Salsa, Hip Hop, allocution du directeur revenant sur les vertus de l’école de 2009 qui n’est plus celle de hier ni ne ressemblera à celle de demain, le déroulement de la cérémonie n’a souffert d’aucune pause inutile.

Soutien et présence d’autorités

En présence des autorités locales, et notamment de Stéphane Costantini, syndic de Vallorbe et de sa collègue municipale Nicole Bourgeois, qui a apporté le salut des autorités, nombre de diplômes, prix et certificats ont été remis à leurs titulaires, visiblement ravis pour beaucoup de terminer une première phase importante de leur vie, et même jalousés par certains participants plus jeunes que l’école ne semble pas particulièrement passionner.

Pourtant, quelle belle période de vie ils traversent, sans forcément s’en rendre compte. L’herbe semble toujours plus verte ailleurs, et pourtant la période d’acquisition des connaissances sans tous les soucis du quotidien devrait rester dans l’esprit de chacun comme un souvenir lumineux.

De belles promotions en somme, pleines d’émotions et de sourires. Bravo aux jeunes promus !

Photo Olivier Gfeller