Pompaples : place de jeux acceptée

Aurore Meige, municipale, lors de la présentation de la place de jeux

Aurore Meige, municipale, lors de la présentation de la place de jeux

Le Conseil général de Pompaples a entériné le projet d’importance qui offrira aux enfants de toutes tranches d’âge la possibilité de donner libre cours à leur créativité.

Débats rondement menés jeudi 8 octobre, au Conseil général de Pompaples présidé par Michel Besson. La séance a été marquée par une démission et six admissions, portant à 58 l’effectif de l’organe délibérant, pour une population de 770 habitants.

Le Conseil général a suivi sa Municipalité qui proposait le maintien du taux d’imposition à 72%, vu la bonne situation financière et une marge d’autofinancement pour l’instant suffisante.

Marge qui s’élève à 545’961 francs grâce aux bénéfices sur la vente des titres Romande Energie, ce qui permet de couvrir les amortissements obligatoires.

La proposition municipale en matière de vacations de ses membres, de passer le tarif à l’heure de 25 à 30 francs, aux fins d’harmonisation avec celui généralement appliqué dans les communes voisines, a trouvé l’aval de la commission des finances et de l’assemblée.

Des jeux pour Fr. 180 000.–

Les autorités de Pompaples vont de l’avant pour moderniser leurs infrastructures ludiques. Un projet qui a débuté en 2006 par une série de devis pour simplement remplacer les anciens jeux.

Les montants se situaient alors entre Fr. 60 000.– et Fr. 80 000.–. En 2008, le quartier en Champ-Montanney s’est débloqué après dix ans de tractations. Le plan de quartier prévoyant une zone de verdure de 1000 m2, la Municipalité a souhaité lier à cette surface l’aménagement de la place de jeux.

Aurore Meige, municipale des parcs et promenades, a visualisé l’élaboration du projet et exposé avec conviction les motifs du besoin.

L’aménagement aux exigences de sécurité à la norme européenne s’organise en trois zones distinctes: au nord de l’ancienne place de jeux, celle des «petits, 1-5 ans» avec des puces et une balançoire, au sud, celle des «moyens, 5-10 ans» avec une tour «multi-activités», un toboggan et deux grandes balançoires.

Sur le nouveau terrain (zone de verdure), celle des «grands, 10 ans et plus» avec deux tables de ping-pong et deux boulodromes. Sans oublier des espaces libres avec des bancs et deux tables de pique-nique, le tout devisé à Fr. 180 000.–.

Avec une présentation persuasive, l’aval de la commission d’étude, et malgré un rapport de retenue de la commission des finances, l’assemblée à l’unanimité, moins deux oppositions et trois abstentions a accepté la réalisation des travaux pour une place de jeux plus belle et attractive qu’avant.

Photo Alain Michaud