Les pains à la vanille pour tous !

L’Ascension à Mathod

Les pains à la vanille pour tous !

Les pains à la vanille pour tous !

La paroisse de la région Nord vaudois s’est réunie ce dernier jeudi pour une rencontre chaleureuse.

Un jour férié ?

Que représente l’Ascension pour les travailleurs à part un jour férié de plus ou un pont bienvenu pour faire des grillades? Peu de monde se rappelle ce qu’a écrit l’évangéliste Luc dans son texte rapporté par la bible.

L’Ascension est une fête célébrée quarante jours après Pâques (en comptant le dimanche de Pâques), c’est pourquoi elle tombe un jeudi et généralement au mois de mai. Dans la tradition de la foi chrétienne, elle marque l’élévation au ciel de Jésus de Nazareth après sa résurrection et la fin de sa présence terrestre.

Fête conviviale

Ce dernier jeudi, à Mathod, après le culte régional, donné par Jeanne-Marie Diacon, pasteure et Bernard Gobalet, diacre, les paroissiens ont partagé un repas dans la grande salle. Ensuite  les ateliers se sont ouverts et chacun a pu marcher, pâtisser, bricoler, semer des graines de moutarde ou voir comment se construit un vitrail. Cette journée s’est déroulée dans la convivialité et la bonne humeur, un vrai bonheur simple et si nécessaire à l’équilibre de nos vies.

La paroisse organise, dans le cadre des 1000 ans du village de Champvent une vente de 1000 bandanas colorés pour l’espoir, en faveur des orphelins du Rwanda.

Photo: Marianne Kurth

La syndique Cinzia Galli-Ratano dresse le bilan de cette législature.

Mathod: conseil général, l’eau inquiète

La syndique Cinzia Galli-Ratano dresse le bilan de cette législature.

La syndique Cinzia Galli-Ratano dresse le bilan de cette législature.

Les Mathoulons ont des problèmes d’eau. Non pas que leurs sources soient taries dans cette période d’extrême sécheresse pour notre pays, mais bien à cause de la qualité du précieux liquide.

Une enquête du journal «Bon à savoir», reprise par la Radio Suisse Romande, a suscité l’émotion dans le village. Et même si la Municipalité, sur la base d’analyses du laboratoire cantonal, prétend que sa qualité est sans danger pour la population, cette dernière demeure sceptique et attend avec intérêt les derniers résultats d’un prélèvement fait le 10 mai dans des conditions adéquates.

Un demi-million de moins

Sous la houlette de la présidente Anne Planche (71 ans), l’assemblée a approuvé à l’unanimité la présentation des comptes pour 2010, qui révèlent un bénéfice de Fr. 212.74. Si les grosses dépenses ont été respectées, en particulier l’aménagement du carrefour du Bras d’Or qui a coûté Fr. 120 000.– de moins que budgété, la rentrée des impôts, aussi bien des personnes physiques que morales, a baissé de plus d’un demi-million.

Lors du rapport de gestion, Francine Chevalier a fait remarquer que l’autonomie financière de la Commune est désormais réduite et que les prochains travaux d’envergure risquent de générer une augmentation des impôts.

Divergences au sein de la Municipalité

Si l’adhésion au SDIS (Service de défense contre l’incendie et secours) régional d’Yverdon n’a pas suscité la moindre remarque, la syndique Cinzia Galli Ratano s’exprimait une dernière fois sur la marche de son collège durant cette législature.

Elle n’a pas manqué de souligner les rapports difficiles que la Municipalité a entretenus avec le Conseil général. Pourtant, chaque année s’est terminée sur un bilan comptable positif.

A propos du PGA, si rien n’est sous toit aujourd’hui, la faute en revient au canton qui a refusé par deux fois les propositions de l’exécutif qui attend une nouvelle réponse de l’administration vaudoise. En matière d’eau, la syndique a regretté le manque de vision de ses collègues dans la recherche de nouvelles ressources après le refus de Suscévaz d’entrer en matière sur la fontaine à Fondraz.

Une absence de collégialité qu’elle a fait transparaître sur plus d’un dossier et qui lui aura finalement coûté sa place lors des dernières élections.

Photo Pierre Mercier

Nouveau trottoir à Mathod

Mathod : fin des travaux

Nouveau trottoir à Mathod

Nouveau trottoir à Mathod

Les travaux de réaménagement du carrefour du Bras d’Or sont terminés. Même si quelques petits couacs inhérents à ce type de chantier n’ont pu être évités, le bilan est plutôt réjouissant.

Les délais ont été respectés et force est de constater que du point de vue esthétique, le réaménagement est une réussite. Le pavage et l’arborisation harmonieuse des massifs mettent joliment en valeur le carrefour.

Reste maintenant à connaître si le but premier recherché, à savoir faire cohabiter en toute sécurité voitures, cars postaux et piétons, est atteint. Seul l’avenir et quelques semaines d’adaptation nous le diront…

Photo Fanny Rodriguez-Minder

Les trottoirs élargis permettront aux piétons de cheminer avec plus de sécurité.

Mathod : les travaux vont bon train

Les trottoirs élargis permettront aux piétons  de cheminer avec plus de sécurité.

Les trottoirs élargis permettront aux piétons de cheminer avec plus de sécurité.

Le chantier de réaménagement du carrefour du Bras d’Or et de la route de Montagny avance à grand pas. Les délais seront respectés.

Malgré ces bonnes nouvelles, les débuts du chantier ont été quelque peu chaotiques, comme le confirme le Municipal Pascal Marendaz.

«La Gendarmerie a dû intervenir à plusieurs reprises lors de la première semaine. De nombreux automobilistes inconscients ne respectaient tout bonnement pas la signalisation en place, passant outre les sens interdits et forçant le passage. Nous avons appelé les forces de l’ordre car il est inconcevable que des ouvriers craignent pour leur sécurité sur un chantier.

Après quelques amendes et un renforcement de la signalisation, les conditions de circulation se sont améliorées. Le nombre de camions traversant le village a fortement diminué. Cependant, il faut quand même souligner que l’on dénombre encore une quinzaine de véhicules par jour en infraction!»

Centre du village sécurisé pour les piétons

Les travaux, devisés à Fr. 635 000.–, s’étaleront sur une période de trois mois et permettront aux piétons de cheminer dans un environnement plus sûr et convivial.

Pour ce faire, les trottoirs seront élargis et les automobilistes seront ralentis, le long des axes principaux, au moyen de chicanes et de massifs arborisés.

De plus, deux arrêts avec abribus seront aménagés pour les cars postaux de part et d’autre de la route de Suscévaz à hauteur du restaurant du Bras d’Or.

Il faut rappeler que cet important chantier représente la première phase d’un ambitieux projet qui en comporte huit et qui devrait grandement améliorer la traversée du village. Les étapes suivantes seront échelonnées sur plusieurs années, au gré des finances communales et des crédits que voudra bien octroyer le Conseil général.

Photo Fanny Rodriguez-Minder

Le carrefour du Bras d’Or sera réaménagé afin de le rendre plus sûr et convivial.

Mathod : carrefour du Bras d’Or réaménagé

Le carrefour du Bras d’Or sera réaménagé afin de le rendre plus sûr et convivial.

Le carrefour du Bras d’Or sera réaménagé afin de le rendre plus sûr et convivial.

En acceptant un crédit de Fr. 635 000.– pour le réaménagement du carrefour du Bras d’Or et de la route de Montagny, les conseillers ont démontré leur volonté d’aller de l’avant dans l’ambitieux projet de la traversée du village.

Le préavis a certes été adopté, mais ce fut loin d’être facile. Trop onéreux pour les uns, mal fagoté ou peu adapté pour les autres, le projet de la Municipalité visant à rendre la zone concernée plus sécurisée et conviviale pour les piétons, a bien failli passer à la trappe.

Au terme de longs palabres, c’est finalement par cinq petites voix d’écart que le oui l’a emporté (35 pour, 30 contre et 2 abstentions).

Second préavis porté à l’ordre du jour, la demande de crédit de 120’000.- pour un projet de nouveau puits au lieu-dit «la Fontaine à Fondraz», a passé la rampe à une large majorité. Ce crédit permettra de poursuivre les investigations menées de concert avec la commune voisine de Suscévaz et qui visent à déterminer le potentiel d’exploitation de ce futur puits.

En cas de retour positif, tant sur le plan quantitatif que qualitatif de l’eau, les deux villages espèrent ainsi devenir fournisseur auprès de la SAGENORD.

Le Budget a également été approuvé par la majorité et ce malgré un déficit annoncé de 240’000.- (2,11 millions de charges et 1,87 millions de produits).

Dans son rapport, la commission de gestion-finances demandait le refus du budget, craignant que la perte prévue ne conduise fatalement à une hausse d’impôts ou de taxes dès l’an prochain. Rassurés par les propos et les arguments de la Syndique Cinzia Galli Ratano, les conseillers ont finalement choisi de faire confiance à la Municipalité.

Photo Fanny Rodriguez-Minder

Mathod: merci Monsieur et Madame «Du Bus»!

Rose-Marie et Eugène Décoppet à leur arrivée à Chamblon

Rose-Marie et Eugène Décoppet à leur arrivée à Chamblon

Après 40 ans assis derrière le volant, Rose-Marie et Eugène Décoppet, les conducteurs du bus du groupement scolaire Mathod, Suscévaz, Chamblon et Treycovagnes, prennent une retraite bien méritée.

Les élèves et les enseignants ont rendu hommage à Monsieur et Madame «Du Bus», comme tout le monde les appelle.

Le 1er juillet, la tournée a été riche en émotions. En effet, à chaque arrêt dans les différents villages, une surprise attendait les chauffeurs du «p’tit bus». Les élèves avaient préparé des chansons et des bricolages pour remercier ceux qui, inlassablement, jour après jour, les emmènent en temps et en heure sur les chemins de l’école.

«En 40 ans, d’innombrables péripéties ont jalonné notre route; mais heureusement, nous n’avons jamais eu à déplorer aucun accident», relève Eugène Décoppet.

Son épouse ajoute que ce n’est pas sans nostalgie qu’elle rend les clés du véhicule postal. Les petits élèves vont lui manquer, c’est sûr.

Photo Fanny Rodriguez-Minder