A l’exécutif Lise Bridel, secrétaire Municipale et Philippe Schwendimann syndic. Au législatif Elisabeth Zahnd, secrétaire du Conseil général et son président François Vallotton.

Agiez : le budget 2011 voté sans opposition

A l’exécutif Lise Bridel, secrétaire Municipale et Philippe Schwendimann syndic. Au législatif Elisabeth Zahnd, secrétaire du Conseil général et son président François Vallotton.

A l’exécutif Lise Bridel, secrétaire Municipale et Philippe Schwendimann syndic. Au législatif Elisabeth Zahnd, secrétaire du Conseil général et son président François Vallotton.


Budget 2011

Philippe Schwendimann syndic a présenté le budget 2011. Aux charges Fr. 989 738.– aux recettes Fr. 972 960.–, ces montant prévus laissent un excédent de charges de Fr. 16 778.–.

Dans ce budget sont prévus entre autres : le changement de l’horloge de l’église, et une augmentation de Fr. 4000.– affectés à la zone ZU.

Stéphane Aubort, rapporteur de la commission de gestion a relevé qu’il est de plus en plus difficile d’établir un budget de manière cohérente ; ceci est dû entre autres à l’incertitude du système de calcul de l’état, celui-ci augmente au fil des ans la pression sur les petites communes, notamment pars une rétrocession financière par habitant.

Transformation du Collège

Celle-ci est en voie d’achèvement, les premiers locataires emménageront à la fin décembre. Une petite inauguration du bâtiment aura lieu au mois de janvier. Une membre du Conseil général a émis le vœu, que le bâtiment reste nominé «Le Collège», afin que le côté historique de celui-ci reste en mémoire, auprès des prochaines générations, qui n’auront pas été instruites au sein de celui-ci.

Fusion de la commune

La Municipalité est opposée pour le moment à une éventuelle fusion de la commune d’Agiez. Un sondage a été effectué auprès des habitants ; si une fusion devait avoir lieu, c’est à Orbe que les habitants du village désireraient être rattachés.

Elections Municipales

Dans le courant du mois de janvier, une séance sera organisée, afin de rendre publics, les noms des Municipaux qui se représenteront pour la prochaine législature.

Photo Elisabeth Zahnd

Tandis que les travaux du collège vont bon train, la Municipalité travaille sur le dossier du cerclage du réservoir de Vanté.

Agiez : taux d’impôt reconduit

Tandis que les travaux du collège vont bon train, la Municipalité travaille sur le dossier du cerclage du réservoir de Vanté.

Tandis que les travaux du collège vont bon train, la Municipalité travaille sur le dossier du cerclage du réservoir de Vanté.

Les membres du Conseil ont accepté de reconduire l’arrêté d’imposition fixé à 80%, pour l’année 2011. Celui-ci risque d’augmenter les prochaines années, la commune va devoir investir dans plusieurs postes, dont celui du service des eaux.

En effet, la période de six ans liée à la zone ZU est achevée. Le taux de nitrate dans l’eau à diminué, la moyenne est actuellement de 38mg/l. La deuxième période démarre avec comme objectif de descendre le taux de nitrate à 25mg/l. Pour obtenir ce taux il faudra augmenter la surface des prairies permanentes. Le coût actuel de cette zone est de Fr. 10 000.–.

Avec la mise en application du deuxième train de mesures, la commune devra débourser entre Fr. 12 000.– et Fr. 15 000.– par année. Quand au réservoir de Vanté : lors du contrôle effectué lors de la vidange printanière, il a été constaté que, malheureusement, la pose de la protection cathodique contre les courants vagabonds qui détériorent l’intérieur du réservoir est insuffisante, malgré que cette protection est efficace, de nouvelles traces de corrosion sont apparues.

Cédric Petermann, Municipal des eaux a informé le Conseil que la Municipalité cherche une solution. Lors d’un prochain Conseil, un projet sera soumis en votation.

Photo Elisabeth Zahnd

Les nouveaux membres Jérémy Besson et Alan Campana.

Agiez : 2011, millième anniversaire

Les nouveaux membres Jérémy Besson et Alan Campana.

Les nouveaux membres Jérémy Besson et Alan Campana.

C’est au Refuge d’Agiez, que les confrères se sont réunis, pour l’assemblée annuelle de la société de l’Abbaye l’Elite d’Agiez. La fête prévue du 1er au 3 juillet 2011, devrait coïncider avec le 1000e anniversaire de la commune.

D’après Monsieur Samuel Baudraz qui a eu l’amabilité d’effectuer des recherches afin d’attester que cette date est fiable, d’après le dictionnaire Historique de 1867 cette date est la bonne. Cependant,  Samuel Baudraz va se rendre aux archives cantonales pour vérifier quelques documents, afin d’être sûr à 100% de l’année de la création de la commune d’Agiez.

Daniel Nobs, trésorier de la société est optimiste, malgré un déficit de Fr 3 600.– dû à la fête de 2008, la trésorerie de la société reste saine.

Le nombre de membres reste stable (86 membres), deux aînés ont démissionné, alors que deux jeunes du village, Jérémy Besson et Alan Campana sont devenus membres de la Confrérie lors de l’assemblée.

Photo Elisabeth Zahnd

Il était une fois une classe d’école peinte en jaune... qui se trouvait au premier étage du collège.

Agiez : le collège n’aura plus de salle de classe

Il était une fois une classe d’école peinte en jaune... qui se trouvait au premier étage du collège.

Il était une fois une classe d’école peinte en jaune... qui se trouvait au premier étage du collège.

Lors du Conseil général du 2 avril 2009, le conseil général a accepté le projet de la rénovation complète du collège ainsi que son financement.

Suite aux lettres de l’ASIBCO reçues par la Municipalité mentionnant que la direction de l’établissement primaire d’Orbe avait décidé de fermer la classe, la Municipalité a porté à l’ordre du jour, le point suivant : Modification du projet de rénovation du bâtiment du Collège.

Le Conseil général réuni le 17 décembre 2009 a accepté la modification suivante et son financement : à la place de la classe prévue au rez-de-chaussée, seront créés : une salle de Conseil de 45 m2 et un studio de 30 m2 pour un montant de Fr. 80 000.–.

Budget 2010: aux revenus: Fr. 885’453.–. aux charges : Fr. 946’879.– laissant un excédent de charges de Fr. 61’426.–. Celui-ci est dû au fait, qu’en 2010, il y aura peu d’encaissement de loyers. Les travaux de rénovation du collège devraient être finis dans le courant de l’automne prochain. De plus le coût de la Sécurité sociale ne fait qu’augmenter chaque année.

Augmentation du prix de l’eau : le coût de l’eau se monte pour la commune à Fr. 38’000.–, elle encaisse Fr. 20’000.–, ce poste perd donc Fr. 18’000.– par année. La Municipalité a donc décidé d’augmenter le prix du m3 de l’eau en 2010. Celui-ci passe dans un premier temps de 0.75 cts à Fr. 1.–, prix indiqué dans le règlement communal sur l’évacuation et l’épuration des eaux.

Le commandant du feu quitte son poste: Gabriel Guex a reçu un cadeau et les remerciements de la Municipalité pour les 6 ans passés à la tête du corps des pompiers d’Agiez. Deux jeunes du village ont été promus sous-officiers, il s’agit de Yoann Regamey et Olivier Baudraz. Une fois leur formation terminée l’un des deux devrait être nommé commandant du feu.

Circulation des camions sur la route montant le village: malgré le fait que le pont de Pompaples est rénové et utilisable, malheureusement de nombreux chauffeurs empruntent encore l’itinéraire passant par Agiez pour se rendre à Bretonnières.

Ceci est fort dommage car la montée du village est étroite pour la circulation des camions et de nombreux écoliers marchent sur ce tronçon pour se rendre à l’arrêt du bus scolaire.

Photo Elisabeth Zahnd

Agiez : le doyen des Vignes du Bois nous a quittés

Château d'Agiez

Château d'Agiez

Un dernier hommage a été rendu en l’église d’Agiez à Monsieur Roland Bassin qui nous a quittés le 4 juillet dans sa 87ème année, rejoignant ainsi son épouse Lucette tant regrettée, décédée  en mai 2005.

Monsieur Bassin est né le 27 janvier 1923 à Marchissy. Fils unique d’un couple de cafetier restaurateur, c’est dans ce village qu’il a passé son enfance. En 1949, il a épousé Mademoiselle Lucette Duboux.

De leur union sont nés deux enfants, leur fille Claude puis leur fils Daniel papa de deux filles.

Mécanicien électricien de métier, il a été employé par la CVE (Romande Energie), pendant de nombreuses années. Roland Bassin était donc installé à Montcherand avec sa famille. En 1980 il déménagea avec son épouse à Agiez dans la maison qu’ils avaient fait construire.

Amoureux de la nature, les alentours de leur maison étaient soignés et fleuris avec goût ; leur jardin potager était impeccable. Ils portaient une affection particulière à leurs chats. Marcheurs, ils connaissaient bien la région et les Diablerets. Le Valais et ses sommets comblaient leur amour pour la  montagne, particulièrement la région de Zermatt.

Leur plaisir, l’été, était d’aller manger à la montagne dans les chalets d’alpages de la région. Depuis le départ de son épouse Monsieur Bassin appréciait la lecture. Il était un membre fidèle du Conseil général d’Agiez.

Après 29 ans passés aux Vignes du bois, la maladie l’a emporté ; une page de notre quartier s’est envolée avec lui.

Photographie Élodie Perret