Valeyres-sous-Rances: l’ouverture et la réussite au rendez-vous

Le week-end dernier, les Carabiniers, 107 tireurs, dont 7 nouveaux membres, ont célébré leur abbaye sous le signe de l’ouverture «hors frontière villageoise». En effet, les quatre premiers rois couronnés de la fête sont des habitants des villages voisins. Premier roi Rémy Cand, de Rances avec 454 points, 2e roi Marc-André Pisler de Montcherand au coup centré avec un 100, 3e roi Bernard Mercier de Baulmes avec 447 points, et 4e roi Roger Pichonnaz de Cheseaux-Noréaz avec un 97 au coup centré.

Même les treize reines et demoiselles d’honneur accompagnant les meilleurs tireurs sont venues d’autres contrées. Hormis le village voisin de Rances, une jeune valaisanne et une autre neuchâteloise ont participé avec plaisir à cette fête «bien de chez nous».

Les fins guidons «Renards» n’ont pas démérité, puisque le cinquième roi (cible spéciale «nouveau drapeau» qui devait s’approcher le plus possible de l’âge de l’ancien, soit 167 ans) est François Corset de Valeyres-sous-Rances, et relevons aussi la performance du premier à la passe médaille, Jean-Yves Conrad (également de Valeyres) avec 881 points.

Lors de la partie officielle du banquet du dimanche midi, le discours de Madame la syndique, Corinne Talichet-Blanc, a été fort apprécié des convives. Et heureusement, pour s’adapter au soleil et à la chaleur qui a fait hélas défaut à certaines fêtes d’abbaye du Nord vaudois, le système de «rafraîchissement» par l’arrosage du toit a bien fonctionné.

Un cortège haut en couleur

La réputation du cortège de l’abbaye de Valeyres-sous-Rances n’est plus à faire. Et cette année encore, les nombreux spectateurs ont pu apprécier et applaudir douze groupes qui ont défilé avec des chars aux thèmes différents et aux charmes tout aussi magnifiques les uns que les autres.

Photo Sylvie Troyon