«Une des miraculées turbines de ce lieu chargé d’histoire»

Patrimoine au fil de l’eau: l’aventure peut continuer

«Une des miraculées turbines de ce lieu chargé d’histoire»

«Une des miraculées turbines de ce lieu chargé d’histoire»

C’est manifestement soulagé que Pierre-André Vuitel a eu le privilège d’annoncer qu’un avenant au bail lui permettant de réhabiliter les locaux des anciens Moulins Rod, site auquel il s’est intensément identifié, stipulait une possibilité d’usage jusqu’à fin 2015.

De plus, les turbines, aujourd’hui arrêtées, ainsi que les locaux les abritant font désormais partie de cette nouvelle convention qui, cela va sans dire, comporte tout de même une adaptation du montant du loyer.

Autre bonne nouvelle

Il n’a également pas été impératif de passer au feu du chalumeau destructeur les aménagements découverts dans l’ancien canal d’amenée des eaux de l’Orbe. C’est donc tout un pan didactique du fonctionnement de cette ancienne industrie qui est, pour l’instant tout au moins, sauvé.

Expositions 2013

De nombreux thèmes sont à nouveau abordés cette année qui seront visibles et visitables jusqu’au tout début de novembre et qui touchent aux richesses de la plaine de l’Orbe (on y a même découvert du pétrole…), à l’application du plan Wahlen à la fin de la seconde guerre mondiale, aux cultures maraîchères (SGG), aux castors qui y trouvent une hospitalité à leur convenance, aux canaux d’Entreroche et du Rhône au Rhin, à une ancienne cartographie très détaillée de l’endroit retrouvée aux archives fédérales.

Energies renouvelables

Ce chapitre, dont l’actualité n’est pas à démontrer, fait également partie des thématiques abordées cette année.
Une vivante expression d’énergie renouvelable se retrouve tout bonnement dans l’état d’esprit du maître des lieux mentionné en début d’article, tant il ne cesse d’imaginer de nouveaux usages, de nouvelles animations, de futuristes applications à mettre en œuvre dans cette friche industrielle qu’il affectionne tant.
La construction d’un théâtre de poche dans un ancien local de stockage de grain sis au niveau du Chemin Venel lui traverse l’esprit et, ni une ni deux, il met son équipe à l’ouvrage. Cette année déjà, cette infrastructure culturelle avec gradins pour le public, scène, loges et confort moderne sera à disposition pour d’audacieuses aventures.

Comme un miracle permanent

Chaque vis, morceau de planche et bout de fil électrique a sa valeur en cet endroit où l’aspect financier des choses pèse d’un poids tout particulier, mais le succès grandissant que connaît ce Musée, surtout extra-muros, et les bonnes nouvelles de ce début d’année contribuent à espérer et à croire en une perennité largement méritée.