Orbe: Sénécole, inauguration de classe

Pendant les vacances de Pâques, nous nous sommes rendus au Sénégal, du 8 au 20 avril 2012. A cette occasion, nous sommes passés à l’école de Foua 2, que nous avions déjà visitée il y a deux ans.

Nous avons eu le plaisir d’y découvrir une classe flambant neuve, et solidement construite (murs de briques, toiture alu-zinc).Elle abrite les enfants de la classe de CP (1ère primaire) de Jean-Marie Faye. Elle est en fonction depuis le début de l’année déjà, mais nous l’avons inaugurée «officiellement»à l’occasion de cette visite.

Sous l’arbre à palabres

Nous avons été chaleureusement accueillis par les 4 instituteurs ainsi que par Galo Sene, le directeur de l’école, et partenaire de Sénécole sur place. Le président de l’association des parents d’élèves, le chef du village et des mamans d’élèves étaient également présents. Installés à l’ombre, sous l’unique arbre de la cour d’école, nous avons pu dire toute notre joie de voir la classe si vite et si bien construite, le projet très sérieusement mené à bien. De leur côté, les parents d’élèves et le chef du village ont chaleureusement remercié les membres de Sénécole, les donateurs, les élèves du collège de Chantemerle et les parents d’élèves qui ont soutenu cette initiative.

En pleine croissance

A côté de «notre» classe s’élève maintenant une autre classe, financée par une personne privée, et le chantier pour la construction d’une sixième classe est en cours. Celle-ci est financée par la communauté rurale (regroupement administratif de plusieurs villages). C’est qu’à Foua 2, le nombre d’élèves s’accroît chaque année!

Le directeur de l’école mène en effet une campagne de sensibilisation très active auprès des villageois pour qu’ils envoient leurs enfants à l’école. Ces familles d’agriculteurs-éleveurs préfèrent parfois garder les jeunes à la maison -particulièrement les garçons- pour la surveillance des troupeaux. Au mois de mai, Galo Sène se rend donc dans chaque famille pour persuader les parents de scolariser leurs enfants à la rentrée suivante. L’école compte 5 classes aujourd’hui, contre seulement 3 il y a 4 ans.

Projets d’avenir

Pour que ce taux continue d’augmenter, nous nous proposons de continuer à soutenir l’école de Foua 2. Il s’agirait cette fois de construire un local pour la cuisine, et des sanitaires. Lors de notre visite, nous avons assisté à la préparation du repas. Des mamans d’élèves s’en chargent, à tour de rôle. Vers 10h du matin, bébé dans le dos, elles arrivent chargées de bois, de marmites, et de bidons d’eau. Sous un abri de branchages, elles allument le feu et font chauffer l’eau pour cuire le riz, fourni par le PAM (Programme Alimentaire Mondial).

Ce riz est actuellement stocké dans une classe. Un local propre et fermé permettrait de le garder dans de meilleures conditions. Il serait également possible de stocker un peu de matériel de cuisine sur place.

Quant à la construction des sanitaires, les chiffres parlent d’eux-mêmes: l’école compte actuellement 2 toilettes pour un effectif total de 173 enfants.

Frères Jacques version sénégalaise

Notre visite s’est terminée en chansons. En conclusion, nous ne résistons pas à la tentation de vous en livrer les paroles! Sur l’air de «Frères Jacques»: «Traire les va-ches, traire les va-ches, moi j’aime ça, moi j’aime ça.Tirez les téti-nes,tirez les téti-nes, pschi-pschi-pschi. Pschi, pschi, pschi.» Puisqu’on vous disait que c’est une terre d’élevage!

On terminera en vous informant que l’Assemblée Générale de l’Association Sénécole aura lieu le mardi 29 mai à 20 h au restaurant Le Passage à Orbe, en rappelant l’adresse de notre numéro de compte: SENECOLE Banque Raiffeisen 1350 Orbe CCP:10-23-81 IBAN: CH59 8048 0000 0023 4179 3.

Texte et photo: Virginie, Swann et Robin