La liaison Puisoir-Chantemerle en attente, aurait-elle pu être résolue par le truchement de l’agenda 21.

Orbe: du nouveau à l’agenda

 

La liaison Puisoir-Chantemerle en attente, aurait-elle pu être résolue par le truchement de l’agenda 21.

La liaison Puisoir-Chantemerle en attente, aurait-elle pu être résolue par le truchement de l’agenda 21.

Bien qu’aucun préavis municipal n’ait été déposé lors de cette avant-dernière séance de Conseil communal de la législature, la discussion générée par le dernier rapport a été, pour le moins, nourrie autant que passionnée, augurant d’un bel avenir démocratique en faveur de nos institutions, même si les équipes législatives et exécutives sont sur le point d’être renouvelées.

Giratoire sur la route d’Arnex

Après les opérations statutaires et l’assermentation d’un nouveau conseiller communal dans le groupe Union Libre, le président, Michel Schmuki, a ouvert la séance proprement dite en donnant la parole à J.-Ph. Antonietti pour la lecture du rapport concernant l’implantation d’un giratoire sur la route d’Arnex, à la hauteur de l’entrée du chemin des Fleurs de Lys et du quartier projeté en la parcelle de Champ Bornu.

Trois éléments militent en faveur de l’acceptation de cette construction. Tout d’abord, un ralentissement naturel des véhicules entrant en ville, ceci à plus forte raison que l’axe de ce giratoire sera déplacé vers l’est. Ensuite, il est prévu qu’il servira de cheminement de rebroussement aux bus de transports urbains dont le développement est à l’étude. Enfin, il améliorera l’accessibilité aux lieux-dits mentionnés.
La dépense afférente à cet objet, devisée à Fr. 435 000.– et qui fera l’objet d’un emprunt amortissable en 30 ans, a été acceptée sans discussion particulière.

Nouvelles PME

Denis Tschannen lit ensuite le rapport de la commission ayant statué sur la vente ou la proposition en droit de superficie d’une parcelle communale sise au lieu-dit Longues Raies, ceci pour pouvoir répondre favorablement aux nombreuses sollicitations d’implantations d’industries diverses, sollicitations en cours ou fortement prévisibles. Un bref débat a eu lieu sous la forme de quelques demandes de précisions concernant le mode de détermination du prix de référence fixé à Fr. 180.-/m2. Suite aux éclaircissements reçus de la Municipalité, le Conseil a accepté à la quasi unanimité les conclusions proposées par ce rapport 121/10.

Agenda à agender… d’urgence

La soirée s’est animée quand, à l’issue de la lecture faite par Frédéric Richard du rapport touchant la réponse à la motion Metzener et consorts au sujet de la qualité de vie dans les quartiers, plusieurs prises de parole ont révélé un profond désaccord entre les vues municipales et celles des membres de la commission.

La Municipalité, en effet, militait en faveur d’un simple classement de la motion à l’origine du préavis 122/10, alors que la commission proposait de décider d’engager un processus Agenda 21 cette année encore, adjoignant à cette échéance un calendrier de mise en place plus coercitif encore de dépôt d’un préavis pour la prochaine séance du Conseil communal.

Les arguments largement développés en faveur des conclusions du rapport de la commission ont, en vote, supplanté la position de la Municipalité qui se voit ainsi mise en demeure d’inscrire ce fameux Agenda 21, déjà en place dans diverses communes du canton, au rang de priorité absolue.

Le rapport 123/10 concernant la reprise par la Commune d’Orbe du contrat de prêt accordé à Granit Technologies ayant été retiré sur demande de la Municipalité, la rubrique «divers» a été utilisée pour enregistrer quelques remarques concernant l’emploi du forum de discussions sur le site d’Orbe, ainsi que de savoir à quoi en est le maintien de la fameuse servitude de passage public au Chemin des Vaux.

Une séance animée donc et qui s’est néanmoins achevée dans la cordialité à 21 h. 35.

Photo Marianne Kurth