L’Omnibus passe au numérique

Il y a cinq ans déjà, l’Omnibus ouvrait son premier site internet. Une simple présence, mais une présence quand même. Sa fonction était de permettre au public de prendre connaissance, avec un retard voulu sur la publication de l’édition papier, de quelques articles sélectionnés parmi l’édition hebdomadaire.

Il y a quelques mois, le Conseil d’administration du journal a décidé de mettre à disposition du public une édition numérique complète venant élargir l’offre papier. Cette édition numérique est disponible depuis ce matin, en parallèle, en remplacement ou en complément de votre Omnibus en papier. Cette nouveauté, que très peu de journaux régionaux offrent, – le Journal de Sainte-Croix et environs a été un précurseur dans ce domaine il y a un an déjà - correspond à une nécessité de suivre le mouvement du numérique, même si pour beaucoup d’entre nous un journal en papier reste un vrai journal. Ce passage au numérique implique que le site internet ne comprendra plus que deux articles par semaine offerts à tous.

Plusieurs abonnements possibles

Depuis ce vendredi, différents types d’abonnements sont à votre disposition, allant du numérique uniquement à la solution globale papier et numérique. Nous voulons offrir ainsi un service plus complet à notre lectorat, qui peut dorénavant lire l’Omnibus en ligne depuis n’importe quel point du globe terrestre, et ceci le matin même de sa sortie en édition papier. Avec la mise en forme du nouveau site, l’Omnibus a également pensé à l’interaction nécessaire entre le média papier et le média électronique. C’est ainsi que des sondages ont été mis en place sur le site, dont les résultats déboucheront sans doute sur des analyses dans l’édition papier.

Forums et participation citoyenne

Simultanément, des forums publics ont été créés pour permettre à chacune et chacun de s’exprimer. Ces forums sont accessibles après une simple inscription gratuite. Un ton correct sera exigé dans l’expression des opinions les plus larges. Ces forums ne seront pas modérés avant publication, mais resteront sous une surveillance bienveillante des équipes de l’Omnibus, pour éviter tout débordement qui serait contraire à la loi. Rendez-vous donc sur www.lomnibus.ch où nous attendons vos premières réactions avec impatience. Elles peuvent bien sûr aussi nous parvenir par écrit.


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire