Le centre historique d’Orbe mérite une meilleure mise en valeur.

Les Urbigènes conviés à participer à l’aménagement de leur centre-ville

Le centre historique d’Orbe  mérite une meilleure mise en valeur.

Le centre historique d’Orbe mérite une meilleure mise en valeur.

Dans le cadre de l’Agenda 21 qui a été adopté en juin 2011 par le Conseil communal d’Orbe, deux bureaux ont été mandatés pour le mettre en place et suivre le processus.

Trafic principal problème

Les bureaux «The green team», et «Green Minded», ont programmé quatre soirées pour mettre en place des ateliers de réflexion sur le centre-ville urbigène. Le premier atelier a eu lieu le 10 octobre. Après une introduction et présentation du projet par le municipal Henri Germond, les ateliers ont démarré : un état des lieux, positif et négatif a été fait par les nombreux participants et a débouché sur des propositions de projets.

L’assemblée a été divisée en trois groupes : les commerçants, les habitants du centre-ville, les autres. Ensuite chacun a travaillé en sous-groupe de 4-6 personnes autour d’une table. Les résultats ont ensuite été mis en commun. Le trafic et le problème du parcage des voitures ont été montrés du doigt par presque tous. Un centre-ville plus convivial et attractif est un thème récurrent.

Mais bien d’autres sujets ont été abordés, le manque d’infrastructure hôtelière, le manque de lieux de rencontre, le manque de verdure, le manque de mise en valeur du patrimoine... «The green team» et «Green Minded» ont aussitôt fait une synthèse de ce qui a été dit dans la soirée et l’a présentée le lendemain à la Municipalité.

Un tunnel sous la ville ?

Lors de la deuxième rencontre, il s’agissait d’être concret et de proposer des solutions aux problèmes soulevés précédemment. Les bureaux mandatés avaient trié les propositions et sélectionné les plus pertinentes. Un seul groupe a osé s’atteler au problème du trafic, qui est un vrai casse-tête à Orbe depuis des années, il a proposé de creuser un tunnel de part en part, de la gare au bas de la rue de la Tournelle; un autre groupe a proposé que le bâtiment «Gonseth» (ou la «Bonne Occase», suivant depuis quand on habite à Orbe) soit converti en maison des associations avec un bowling ou une salle de jeux au sous-sol. La bâtiment du Couvent des Clarisses (cabaret des Deux-Poissons) mériterait d’être réhabilité, par exemple en auberge de jeunesse. Des propositions pour apporter plus de verdure ont aussi été présentées.

Un système de caddies tournant, ou tractés par un vélo a aussi été imaginé pour transporter les courses jusqu’au parking. Il y a encore deux soirées, le lundi 31 octobre, qui sera plus précisément consacré à l’aménagement de la place du Marché. Tout le monde est invité, même si vous n’avez pas participé aux autres ateliers. Enfin le 21 novembre, la Municipalité viendra donner son avis sur les projets présentés et les aménagements retenus pour le centre-ville.

L’Agenda 21 est un plan d’action pour le 21e siècle visant l’application d’un développement durable, guidé par une vision à long terme.
Il a été adopté par 173 nations lors du sommet (ONU) de Rio en 1992.

Photo Natacha Mahaim