La danse du roi, Yvan Kaenel et sa reine Clara Fiaux.

Les carabiniers ont fait feu

La danse du roi, Yvan Kaenel et sa reine Clara Fiaux.

La danse du roi, Yvan Kaenel et sa reine Clara Fiaux.

Une Abbaye des carabiniers bien vivante, puisqu’ à l’occasion des festivités 2011, pas moins de douze nouveaux membres ont rejoint les rangs de la société qui en comptabilise à ce jour plus de cent cinquante. Après la prise du drapeau, c’est une joyeuse cohorte, qui en fanfare a gravi un village magnifiquement décoré, du collège au stand admirablement rénové pour l’exercice du tir. Les enfants étaient quant à eux, attendus au stand du petit calibre urbigène pour exercer leur jeune talent de fine gâchette.

Samedi 17 h., les rois sont connus, les fins guidons vont recevoir leur couronne méritée. Premier roi, Yvan Kaenel, 443 points, 2e roi, Gilles Kaenel, 98 appuyé d’un 89, 3e Bernard Mercier, 428 points, 4e roi, Jean-Marc Jaton, 98 appuyé d’un 81. A la cible distinction: 1er Roger Pichonnaz, 914 points, 2e Jean-Yves Conrad, 878 points et 3e Pierre-Alain Stöckli avec 873 points. Cible Age du Comité qui cumulait 302 ans, 1er David Bauman avec 302 points! Quant au tir des enfants, c’est Xavier Jenni qui enlevait la couronne de roitelet.

Dimanche, activités officielles et festives, verrée du roitelet, culte, et banquet, où l’abbé-président Pierre-Alain Conrad salue les invités, Denis Maillefer député, Corinne Tallichet Blanc, syndique de Valeyres-sous-Rances, Bernard Randin et Jules Escobar représentants de la société d’Abbaye d’Orbe.

Après la partie gustative et oratoire, remise du drapeau devant le collège suivi du traditionnel «picoulet» dans les jardins du château. En apothéose, un cortège haut en couleurs suivi par un nombreux public.

Lundi,  journée populaire avec collation pour les enfants et tours de carrousels. Une magnifique fête qui se termine par un deuxième passage du cortège et le bal de clôture aux sons de l’orchestre «les Galériens».

Photo Alain Michaud