La météo n’affecte pas les participants dans les vignes.

La 5e balade gourmande d’Arnex a reçu de l’eau dans son vin

La météo n’affecte pas les participants dans les vignes.

La météo n’affecte pas les participants dans les vignes.

Amusante et sans doute qu’apparente contradiction: dimanche passé se déroulait, en pleine fête du Jeûne fédéral, la 5e Balade gourmande d’Arnex-sur-Orbe, organisée par le Groupement des Vignerons locaux. A scruter le ciel durant la nuit de samedi à dimanche, et même dans les premières heures de dimanche matin, on pouvait craindre le pire pour cette manifestation.

Et pourtant, comme le confirmait en début de matinée à la grande salle, Yvan Monnier, «près de sept cents personnes se sont inscrites cette année, et il m’étonnerait que tous ces amateurs renoncent à venir simplement en raison de la météo. D’ailleurs, ça va s’améliorer durant la journée».

Des participants équipés et ravis

Les premiers départs étaient prévus pour dix heures et ils se sont effectués avec très peu de retard. La prédiction du président de la Cave coopérative d’Orbe et environs était juste: on se pressait au départ pour le café afin de s’équiper de façon adéquate pour affronter la pluie et le vent. Certains ont dégusté des crus locaux avant même de commencer à marcher.

Le parcours initial et l’emplacement des postes ont dû être légèrement modifiés en dernière minute en fonction de la météo. Il n’en reste pas moins que tous se trouvaient en plein cœur du vignoble d’Arnex-sur-Orbe, ce joyau de 67 hectares comprenant non moins d’une quinzaine de cépages variés, tous pratiquement prêts à être vendangés. « Il y a eux quatre balades gourmandes en Suisse romande cette année » ajoutait Yvan Monnier, «et toutes ont dû subir plus ou moins les caprices de la météo». Ce n’est pas pour autant que le plaisir n’aura pas été de mise. Le temps s’est arrangé.

Et au fil des cinq stands de dégustation du menu, toujours accompagné d’un ou deux crus locaux, les promeneurs se montraient finalement ravis d’avoir bravé les éléments. La fête s’est d’ailleurs prolongée en fin de journée à l’abri, en musique et encore une fois en dégustations variées et parfois même approfondies des vins d’Arnex.

Photo Olivier Gfeller