Au carrefour d'une nouvelle commune?

Fusion sur la rive droite de l’Orbe?

Au carrefour d'une nouvelle commune?

Au carrefour d'une nouvelle commune?

Des informations avaient filtré il y a quelque temps déjà, mais la confirmation officielle date d’une semaine: les exécutifs des six communes de Belmont-sur-Yverdon, Chavornay, Corcelles-sur-Chavornay, Ependes, Essert-Pittet et Suchy ont pris la décision de lancer un processus d’étude et de réalisation de fusion de leurs six communes.

Un processus long et complexe et qui passe en premier lieu par une information aux différents délibérants des communes concernées, puis par la mise au point d’un préavis d’intention, décrivant dans les grandes lignes les formes et conséquences d’une telle opération. Pendant cette période qui précédera un vote sur l’intention de tous les délibérants communaux concernés, le processus restera ouvert, ainsi que l’a précisé à l’Omnibus le syndic de Chavornay Christian Kunze.

Une intention commune

Christian Kunze qui ajoute également que le processus initié «est d’abord parti d’une première réflexion de trois communes plus «petites», Ependes, Belmont-sur-Yverdon et Suchy, qui sont vite arrivées à la conclusion qu’ensemble elles ne résoudraient pas grand chose par une fusion. Pour qu’une telle opération réussisse, il faut qu’une certaine taille critique soit atteinte, un peu comme dans une entreprise.

C’est d’ailleurs aussi ce qui a dicté la décision de l’exécutif de Chavornay, qui constate que la commune se situe actuellement à un palier où elle est parfois trop petite pour engager certaines dépenses ou investissements qui vont s’avérer indispensables dans l’avenir et nécessaires à une croissance maîtrisée».

Nombreuses questions et conséquences

La nouvelle entité, si elle devait voir le jour en 2016 comme les initiants l’imaginent, compterait environ 5500 habitants. Un millier de moins qu’Orbe actuellement, mais pour un territoire beaucoup plus étendu. Parmi les conséquences qui résulteraient d’une telle décision figure la question du passage obligé à la proportionnelle pour la nouvelle entité, selon les nouvelles dispositions en vigueur.

Du côté d’Orbe, on devrait aussi se soucier à nouveau du futur de la police intercommunale. En effet, Orbe participe à ce dispositif grâce, entre autres, à sa liaison territoriale à Yverdon-les-Bains au travers des communes d’Ependes et d’Essert-Pittet. Or il n’est de loin pas certain que la nouvelle entité à bâtir autour de Chavornay choisisse d’adhérer à ce dispositif, alors que Chavornay vient justement de le refuser. Une liaison territoriale qui dès lors pourrait disparaître, avec des conséquences difficiles à préciser actuellement.

Et que dire de Bavois, actuellement non concernée par ce projet? Le processus de fusion de communes en pays de Vaud est bien rodé. Il reste toutefois long et délicat à manœuvrer. En toutes hypothèses, les délibérants communaux et la population ont et auront le dernier mot. Affaire à suivre.

Quelques chiffres

Chavornay: 1 107 ha et 3 800 habitants
Corcelles-sur Chavornay: 546 ha et 343 habitants
Ependes: 483 ha et 330 habitants
Essert-Pittet: 276 ha et 150 habitants
Belmont-sur-Yverdon: 651 ha et 305 habitants
Suchy: 668 ha et 460 habitants
Total: 3 731 ha et 5 388 habitants
Orbe: 1 200 ha et 6 400 habitants