En début de soirée les jeunesses de Croy et de Ferreyres ont «mis le feu» vers et dans les caveaux.

Agiez: la fête des 1000 ans, c’était déjà hier

En début de soirée les jeunesses de Croy et de Ferreyres ont «mis le feu» vers et dans les caveaux.

En début de soirée les jeunesses de Croy et de Ferreyres ont «mis le feu» vers et dans les caveaux.

Après un ouragan bien timide, la fête a débuté, dans la salle du Conseil, avec le discours d’ouverture du syndic Philippe Schwendimann, suivi par l’allocution du Pasteur de la paroisse. A cause de la pluie, la verrée prévue initialement dans la cour du collège s’est déroulée à l’intérieur du bâtiment.

L’exposition «Hier et aujourd’hui» a rencontré un succès mérité. Son concepteur, Samuel Baudraz, a passé des centaines d’heures dans les archives pour présenter une exposition de qualité. Samedi, le soleil a eu beaucoup de peine à s’imposer si bien que la fréquentation du marché villageois en a malheureusement souffert tout comme les décorations des maisons que les habitants d’Agiez avaient patiemment décorées.

Malgré le temps maussade, le village a résonné aux sons des orchestres des caveaux et de la salle villageoise, où bon nombre de participants sont venus fêter les 1000 ans du village avec les Rita Faye. Le soir, tout ce petit monde s’est rendu à la salle villageoise pour poursuivre la fête.

A 23 h., le feu d’artifice a clos en beauté l’événement qui s’est terminé dans la nuit. Aujourd’hui, plus de musique, plus de rires dans les rues du village, seules quelques clochettes résonnent dans les champs, les photos de la fête peuvent déjà rejoindre celles de l’exposition «Hier et Aujourd’hui». Pour le prochain millénaire !

Photo Elisabeth Zahnd